Accueil Internet & CommunicationsIndustrie du jeu vidéo [L’oscilloscope S49 Gaming Business] Sony prend le large

[L’oscilloscope S49 Gaming Business] Sony prend le large

par Arthur Toce
gaming-business-otk

[Nouvelle semaine tendue entre Sony et Microsoft suite au départ de la course de Noël. Notez que les ventes sont toujours largement contraintes par la pénurie de stocks dont nous avons déjà eu l’occasion de parler dans ces colonnes. Chez Xbox, seule la petite Séries S semble être encore disponible…]

mouvements ventes consoles

La demande pour les consoles de nouvelle génération est bien présente. Plusieurs sites de e-commerce, comme Carrefour ou Best Buy, ont connu des affluences records lors des derniers réassorts de consoles. Résultat ? Nombre d’entre eux ont planté !

Microsoft (NASDAQ : MSFT) garde le lead en Amérique (USA + Canada). Mais le beau lancement de la PS5 en Europe, un peu plus 723k vendues, permet à Sony (NYSE : SNE) de repasser devant et de conserver de la part de marché (PDM). Sony passe les 50 % de PDM et pourrait même atteindre les 60 % des ventes totales avant Noël.

Pas de problème de stocks du côté de Nintendo (JPY : 7974) qui profite à plein du désormais célèbre Black Friday et frôle ainsi le million de ventes.

évolution parts de marché consoles

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, comme vous pouvez le voir sur le tableau ci-dessus… Dans ce récapitulatif des parts de marché sur plusieurs années, on voit bien que Microsoft reprend des couleurs après une année 2019 qui l’avait presque totalement éclipsé.

mouvements ventes jeux video

Sur le front des jeux vidéo, Nintendo parvient à faire monter Hyrule Warriors sur le podium lors de son lancement. Son lien avec l’univers Zelda, un des plus grands hits du jeu vidéo, doit bien l’aider. FIFA 21 se reprend à l’approche de Noël et Call Of Duty reste numéro un.

Ubisoft Entertainment (FR : UBIP) s’en tire pas si mal en conservant la troisième position pour Assassin’s Creed. Cela pourrait indiquer que les ventes vont rester fortes jusqu’à Noël après les ventes records de la sortie. Spider-Man retombe, victime collatérale sans doute de la faiblesse de production de la PS5… En effet, ce jeu est le fer de lance de cette console.

Cyberpunk arrive, l’Arabie saoudite rentre dans la partie !

Cette semaine, nous avons également eu de premiers échos du lancement de Cyberpunk 2077. Les précommandes sont a priori déjà monstrueuses, puisque supérieures à celles de The Witcher 3. Lors d’une présentation, le CFO de CD Projekt, Piotr Nielubowicz, a expliqué que la part des commandes digitales était bien supérieure à ce qu’ils avaient vu sur The Witcher 3, largement plus que 50 %. La bascule du physique au digital continue et pousse les ventes à la hausse.

Encore une fois, les Polonais de CD Projekt vont sûrement faire l’un des plus gros lancements de l’année. Ils s’assurent la propriété de deux grosses licences dans l’univers du jeu vidéo – ce qui est, somme toute, assez rare !

Autre news conséquente, la fondation de Mohammed bin Salman, prince héritier et vice-premier ministre d’Arabie saoudite, a acquis une grosse partie du capital de SNK et en devient ainsi l’actionnaire majoritaire, valorisant au passage l’entreprise à quelque 669 M$. Le prince est connu pour être un gamer acharné, notamment aux jeux de FPS (First Person Shooting) comme Call Of Duty. En 2019, un premier partenariat avait été passé avec Riot Games pour promouvoir la cité futuriste de Neom.

SNK graphe bourse

Cette intervention à fait exploser le cours des actions de SNK Corp. (KOSDAQ : 950180) de quasiment +100 % !

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire