Accueil Internet & CommunicationsInfrastructures & Hardware Microsoft avance dans le Daas

Microsoft avance dans le Daas

par Edern Rio
microsoft daas

Daas : Desktop as a Service. Le jour où votre ordinateur ne sera plus qu’un terminal d’accès au cloud avance à grand pas. Cela présente plusieurs avantages (et quelques inconvénients). Centraliser les ressources informatiques permet d’optimiser leur allocation et donc de réduire leur consommation énergétique, mais aussi de rationaliser leur fabrication. Le problème c’est que vous n’êtes plus propriétaire de rien et que ceux qui administrent toutes ces ressources gagnent en puissance sur nos vies.

Fin mars, Microsoft a présenté une version bêta publique de son Windows Virtual Desktop. Elle cible d’abord les entreprises et n’est disponible qu’aux Etats-Unis pour le moment. La virtualisation des postes de travail simplifie grandement la tâche des administrateurs réseaux. Elle présente également l’avantage de mieux sécuriser un réseau. Avec un coût horaire de 0,31 € par heure ou de 16,19 € par mois pour un poste basique, l’offre a largement de quoi séduire.

Microsoft Mechanics daas

Schéma du dispositif de Microsoft pour les entreprises. Source : Microsoft Mechanics.

La prophétie de Jeremy Rifkin qui annonçait l’avènement de l’âge de l’accès dans les années 90 est en bonne voie de se réaliser intégralement. Dans de nombreux domaines désormais, nous ne possédons plus l’outil qui nous permet de réaliser une tâche, nous y accédons lorsque nous en avons besoin.

C’est un changement profond dans nos habitudes. Pour les entreprises, c’est en général une excellente opération, car plutôt que de vendre un produit une fois, elles se créent un flux de revenus assez stable largement supérieur à ce qu’elles pourraient espérer en vendant à l’unité.

Pour tout savoir sur le bureau virtuel de Microsoft : https://azure.microsoft.com/fr-fr/services/virtual-desktop/

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire