Accueil Internet & CommunicationsInfrastructures & Hardware Ne laissez pas ce repli vous leurrer, le secteur des semi-conducteurs est ultra-dynamique !

Ne laissez pas ce repli vous leurrer, le secteur des semi-conducteurs est ultra-dynamique !

par Ray Blanco
investir semi-conducteurs TSMC

Depuis le début de l’année, les actions des semi-conducteurs sont en berne. La faute au sell-off généralisé actuellement à l’œuvre sur les marchés. Pour autant, et malgré les tensions sur les supply chains et autres pénuries de composants, le contexte n’a jamais été aussi porteur pour le secteur. Pour preuve, Taiwan Semiconductor Manufacturing, le leader inégalé de sa catégorie brille, de tous ses feux. De quoi rester optimiste pour l’avenir, et même tenter quelques investissements…

Les actions des semi-conducteurs se sont fait durement malmener cette année. L’ETF Van Eck Semiconductor, bon exemple de la tendance à l’œuvre dans le secteur, a perdu environ 23 % depuis le mois de janvier.

On peut attribuer cette baisse en partie au sell-off généralisé de 2022 mais aussi au fait que les investisseurs aient pris particulièrement en grippe le secteur des semi-conducteurs ces derniers temps…

graphe ETF semi-conducteurs

Mais, au risque de vous surprendre, cher lecteur, cet environnement demeure à mon sens le meilleur ayant jamais existé depuis des années, pour le secteur des semi-conducteurs. Le contexte est même ultra-dynamique. Pour preuve, Taiwan Semiconductor Manufacturing (TSMC), le leader inégalé de sa catégorie, se porte comme un charme. De quoi rester optimiste pour l’avenir, et même tenter quelques investissements.

TSMC : un leader à la pointe de l’innovation

TSMC est le producteur de semi-conducteurs le plus important du monde. Mais pas que… C’est également celui qui produit certains des semi-conducteurs les plus innovants du moment.

Malgré le contexte, Taiwan Semiconductor Manufacturing brille de tous ses feux

En fait, TSMC est pratiquement le seul producteur de certains types de semi-conducteurs de pointe. La société excelle dans la finesse de gravure. Elle s’illustre particulièrement dans la production de processeurs gravés en 4 nm et 5 nm. Ce sont ni plus ni moins les semi-conducteurs les plus petits et les plus puissants actuellement produits en série.

Qualcomm l’a découvert dans la douleur après avoir transféré la production de certaines de ses puces les plus récentes à Samsung. Or, il s’avère que le Coréen n’est pas aussi performant que le Taïwanais. En effet, s’agissant de sa production de puces gravées en 4 nm et 5 nm, son rendement ne représente que la moitié de celui de TSMC… Quand ce dernier affiche un rendement de 70 % sur ses puces les plus petites, Samsung atteint péniblement les 35 %.

Ce « rendement » fait référence au pourcentage de puces informatiques qui valident les étapes post-prod. Les rendements sont généralement plus élevés quand il s’agit de générations de puces plus anciennes, dont les procédés de fabrication ont été peaufinés et améliorés.

En revanche, ils sont plus faibles pour les dernières générations de puces pour lesquelles bon nombre d’amélioration – constantes – restent encore à fournir. Ainsi, avant de considérer que l’on est prêt à lancer une production à grande échelle, les rendements doivent dépasser un certain seuil.

Intel n’est d’ailleurs pas encore entrée dans la partie. Ses meilleures puces affichant 10 nm, bien que la société qualifie de 7 nm son processeur 10 nm amélioré…

Bref, TSMC domine le marché. Et de loin. Le fait que TSMC soit le premier à afficher des rendements acceptables sur ses puces les plus petites consolide sa position actuelle de premier producteur de semi-conducteurs au monde.

TSMC ne connaît pas la crise (des semi-conducteurs)

Cette position dominante se traduit par une réussite sur le plan du chiffre d’affaires et des bénéfices. Nous avons pu le constater début avril lorsque la société a présenté ses derniers résultats, publiant un trimestre des plus sensationnels.

Performance qui, je vous l’accorde, ne se reflète pas dans le cours de son action…

TSMC graphe bourse

Malgré ses résultats, TSMC a rendu 33 % depuis son plus-haut du 14 janvier 2022…

 

Mais, côté chiffres tout va bien. TSMC a publié un bénéfice par action de 1,40 $ pour un chiffre d’affaires de 17,57 Mds$, ce qui surpasse le consensus qui avait tablé sur un bénéfice par action de 1,27 $ et un chiffre d’affaires de 16,74 Mds$.

L’action est en berne, mais côté chiffres tout va bien

Mieux encore, les prévisions de l’entreprise pour le trimestre en cours, elles aussi, dépassent largement les attentes du marché. Et ce, en dépit des vents contraires qui soufflent en ce moment sur le secteur des semi-conducteurs.

En Chine, le confinement de millions de personnes ralentit sans nul doute la demande, et les effets économiques de la guerre en Ukraine freinent également la demande en faveur des semi-conducteurs.

Mais TSMC n’élude pas pour autant les actuelles tensions d’approvisionnement à l’œuvre sur les semi-conducteurs, contexte que le fabricant anticipe pour le reste de l’année. D’autres grands producteurs du secteur signalent des choses semblables.

En attendant, les grands fabricants de semi-conducteurs tels que TSMC, Samsung et Intel se sont engagés dans des projets d’expansion représentant des centaines de milliards de dollars d’investissements, afin de répondre aux demandes actuelles et futures qui ne sont pas satisfaites.

Qu’en est-il pour l’investisseur ?

Malgré les apparences, c’est un excellent environnement pour l’ensemble des grands acteurs du secteur. Le sell-off a emporté la plupart des valeurs semi-conducteurs. Certaines plus que d’autres.

Il y a une fenêtre d’entrée intéressante à exploiter

Wolfspeed, par exemple, se défend plutôt bien vu le contexte, car cette entreprise se spécialise dans un type de puce informatique qui n’est pas basé sur le silicium, et celle-ci est très demandée pour les véhicules électriques.

Pour finir, si vous vous intéressez au secteur des semi-conducteurs en tant qu’investisseur je ne peux que vous conseiller, de profiter des niveaux actuels pour vous positionner sur les valeurs qui auront vos faveurs. Il y a vraiment une fenêtre d’entrée intéressante actuellement.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

1 commentaire

Forgeot 3 mai 2022 - 17 h 32 min

Merci pour votre super analyse sur les semi-conducteurs. Bonne journée

Reply

Laissez un commentaire