Accueil A la une Notre espérance de vie augmente, profitez-en !

Notre espérance de vie augmente, profitez-en !

par Etienne Henri
espérance de vie homme

C’est un fait, depuis la révolution industrielle, l’espérance de vie à la naissance est en augmentation continue un peu partout sur la planète.

Jusqu’au XIXe siècle, elle plafonnait à 35 ans en Europe et en Amérique (et à un peu moins de 30 ans dans le reste du monde). Les améliorations apportées les découvertes scientifiques et leurs nombreuses applications médicales ont permis à l’humanité de sortir de la condition qui était la sienne depuis des millénaires.

Aujourd’hui, l’Ined (Institut national d’études démographiques) considère qu’un Européen peut s’attendre, dès le jour de sa naissance, à vivre en moyenne un peu plus de 80 ans (78 ans pour les hommes, 83 ans pour les femmes).

 De tels chiffres peuvent faire croire que les progrès de la science et de la médecine ont été, comme dans d’autres domaines, réguliers et continus. Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous, les courbes des espérances de vie par pays et leur augmentation quasi-linéaire semblent indiquer que l’humanité repousse toujours plus les limites de sa mortalité.

graphique espérance de vie homme

A part lors des grandes guerres et épidémies, l’espérance de vie est en progression quasi-constante depuis plus de 200 ans. Source : Eggerickx et al.

Le discours médiatique et nos investissements sont construits autour de cette théorie. Un peu comme si les progrès continues de l’accès à la nourriture et des traitements médicaux expliquaient à eux seuls le grappillage, année après année, de quelques mois supplémentaires d’espérance de vie.

La réalité est bien différente – et c’est justement pour cela qu’elle conduit les investisseurs à manquer d’énormes opportunités de gains.

La réalité derrière les statistiques 

L’interprétation des statistiques et des moyennes est un exercice compliqué. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les courbes ci-dessus ne représentent en aucun cas l’âge auquel la plupart des personnes âgées décèdent.

En effet, il y a espérance de vie et espérance de vie. Celle dont je vous parle aujourd’hui traite de l’espérance de vie à la naissance. En d’autres termes, elle renvoie au taux de mortalité des nouveau-nés. Comme vous allez vous en rendre compte dans l’exemple, la différence est de taille.

Imaginez un pays où un bébé sur deux décèderait le lendemain de sa naissance, et où les survivants décèderaient tous à l’âge exact de 100 ans. L’espérance de vie serait donc de 50 ans… Voilà un chiffre qui illustre bien mal l’âge de décès des personnes figurant dans mon exemple !

En réduisant la mortalité infantile de mon exemple à un nouveau-né sur trois, l’espérance de vie à la naissance passerait de 50 ans à 67 ans. Pourtant, rien n’a changé pour le reste de la population. Une fois passé le difficile cap de la première journée, les individus auraient tous la certitude de vivre jusqu’à 100 ans, comme avant l’augmentation mathématique de l’espérance de vie.

Cet exercice de pensée illustre tout à fait ce qui s’est produit pour l’humanité depuis le XIXe siècle. La diminution de la mortalité infantile, la raréfaction des périodes de famine et des guerres meurtrières expliquent en grande partie les progrès continus de l’espérance de vie à la naissance.

Cependant, pour les adultes en bonne santé, les perspectives ne sont pas si différentes aujourd’hui qu’elles ne l’étaient il y a 50 ans (ou même il y a 200 ans, hors périodes de crise majeure).

L’amélioration de l’espérance de vie à la naissance, dont nous pouvons être fiers au demeurant, indique simplement que plus de nouveau-nés parviennent à vivre une vie longue et en bonne santé. Elle ne signifie pas que les adultes vivent mieux, ni significativement plus longtemps que par le passé.

Autrement dit, tout reste à faire avant que les hommes ne soient à l’abri des affres du vieillissement. Qui dit problème irrésolu dit besoin et, pour les investisseurs, opportunités de gains.

Investissez dans la jeunesse éternelle 

Lorsque l’on parle d’investissement dans la santé, l’image qui vient à l’esprit est celles des laboratoires pharmaceutiques qui produisent de coûteuses molécules pour soigner de mieux en mieux les maladies communes, où améliorer (parfois seulement à la marge) le pronostic des afflictions les plus graves.

Oubliez ces Sanofi et autres Novartis. Comme je vous le disais, ces entreprises n’ont pas réellement changé la donne au niveau de l’âge maximal que parviennent à atteindre les humains. Traiter les urgences des maladies est une chose, offrir à l’humanité la perspective d’une vie longue et en bonne santé en est une autre.

Certaines startups travaillent aujourd’hui d’arrache-pied pour faire entrer l’humanité dans une nouvelle ère. Leur objectif ? Permettre aux hommes de vivre une vie sans dégradation des facultés corporelles, et faire sauter le plafond de verre actuel de l’espérance de vie en bonne santé.

Maintenant que le décor est planté, il est temps de découvrir ces entreprises et les possibilités d’y investir. Rendez-vous demain pour une première piste d’investissement !

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire