Accueil Santé et BiotechCannabis médical Un nouveau vote au Congrès sur la légalisation du cannabis

Un nouveau vote au Congrès sur la légalisation du cannabis

par Ray Blanco
cannabis MORE USA

[Longtemps laissées de côté par le marché, les valeurs du cannabis montrent d’intéressants signes de réveil boursier. Aux Etats-Unis, une nouvelle loi sur le cannabis est sur le point d’être votée. Dès cette semaine ! Cette loi, le MORE Act, s’apprête à passer devant la Chambre des représentants. Ce n’est d’ailleurs pas le seul catalyseur haussier qui couve actuellement… De fait, les valeurs cannabis connaissent un regain de dynamisme alors que les fusions-acquisitions redémarrent !]

Avez-vous des valeurs cannabis en portefeuille actuellement ? Si c’est le cas, vous avez pu noter un début de « réveil » très enthousiasmant du côté de certaines petites valeurs du secteur.

C’est le cas du Canadien Tilray, par exemple, qui prend +22 % à l’heure même où je rédige ces lignes ! (Mais il y en a d’autres, bien évidemment.)

graphe bourse Tilray cannabis

Tilray se réveille enfin ! Ce qui n’est pas pour déplaire à ses actionnaires…

Il faut dire qu’il se passe pas mal de choses en ce moment. Et, pour moi qui crois fortement au potentiel boursier de la filière, je trouve cela très réjouissant. Je vous propose donc aujourd’hui un petit tour d’horizon de ce qui nous attend dans les mois à venir.

Cannabis : un nouveau texte devant le Congrès

Sur le front politique d’abord. Une fois de plus, la Chambre des représentants, au Congrès américain, va examiner une loi visant à légaliser le cannabis… et cela devrait arriver dès cette semaine !

La Chambre des représentants a déjà voté « oui » à de précédents textes visant à normaliser le cannabis. Par exemple, elle a déjà approuvé plusieurs fois la loi « SAFE Banking Act ».

La Chambre des représentants va de nouveau examiner une loi visant à légaliser le cannabis

Mais le champ de la nouvelle loi – appelée « Marijuana Opportunity Reinvestment and Expungement (MORE) Act » – n’est pas aussi étroit que celui de la loi bancaire sur le cannabis. Il est bien plus vaste ! Et c’est tant mieux.

La loi MORE supprimerait le cannabis de l’Annexe des substances prohibées par la DEA (US Drug Enforcement Agency) figurant dans le Controlled Substances Act. De plus, un grand nombre de dispositions de cette nouvelle loi serait rétroactif. Par exemple, si vous avez été accusé de détention de cannabis à un certain moment de votre vie, la nouvelle loi – si elle est adoptée – l’effacerait de votre casier judiciaire.

La loi créerait également un fonds de type trust, basé sur une taxe de 5 % appliquée aux produits à base de cannabis, et qui pourrait être employé pour fournir des services aux personnes ayant été affectées de manière négative par la « guerre contre la drogue ». Il financerait également des prêts accordés aux petites startups du cannabis dirigées par des personnes défavorisées sur le plan économique.

En termes de légalisation du cannabis, on peut considérer que la loi MORE serait une loi très complète. Par le passé, les textes de loi liés au cannabis qui avaient été approuvés par la Chambre des représentants ont tous été retoqués au Sénat, même sous le contrôle des Démocrates. Cependant, cette fois pourrait être différente…

Chuck Schumer à la manœuvre

En effet, le chef de la majorité au Sénat, Chuck Schumer, a bloqué l’adoption de lois au champ plus étroit, comme le SAFE Banking Act, en espérant offrir un texte de loi complet plutôt que des demi-mesures. La loi MORE est ce que veut le sénateur Schumer, et on dirait bien qu’il va l’obtenir…

Si la loi MORE est adoptée, ce sera extrêmement haussier pour les entreprises du cannabis, dans tous les Etats-Unis. L’adoption de la loi MORE signifie que les entreprises du cannabis pourront exercer leurs activités comme n’importe quelle autre entreprise, en bénéficiant notamment d’un traitement fiscal et d’un accès au système bancaire normaux.

Vers un texte de loi complet plutôt que des demi-mesures

Par ailleurs, beaucoup de Démocrates aimeraient bien rentrer dans leurs circonscriptions en montrant à leurs électeurs qu’ils ont réussi à obtenir cette légalisation, surtout dans un contexte où les élections de mi-mandat auront lieu en fin d’année.

Qui sait… peut-être que le 20 avril 2022 marquera la dernière journée du cannabis se déroulant dans un contexte d’illégalité…

Les fusions-acquisitions reprennent dans le secteur du cannabis

Ce serait très positif pour l’opérateur canadien Canopy Growth mais aussi pour Tilray dont nous venons de parler plus haut. Ce dernier est en effet impatient d’étendre ses activités aux Etats-Unis et attend une légalisation fédérale de pieds ferme.

Mais, vous vous en doutez, ce n’est pas le seul catalyseur attendu pour ces entreprises… L’Allemagne pourrait également bouger dès cette année. Et, en plus, ces derniers temps, les nouvelles de fusions-acquisitions vont bon train, dans l’univers du cannabis.

Un grand accord a eu lieu cette semaine, Cresco Labs ayant annoncé son intention de racheter Columbia Care pour la somme de 2 Mds$. (Je me souviens de l’époque où ces deux entreprises n’étaient que des startups, et leurs P-DG me faisaient part de leurs perspectives…)

Les nouvelles de fusions-acquisitions vont bon train

Les entreprises du cannabis s’affairent également à publier leurs résultats du quatrième trimestre, et nous constatons déjà des ventes et des profits record…

Attendez-vous donc à de bonnes nouvelles, dans les prochains mois, pour ce segment d’investissement. Restez à l’écoute, nous ne manquerons pas d’en reparler dans ces colonnes.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aidez ?