Accueil A la une Nouvelle impulsion pour la réalité augmentée d’Apple

Nouvelle impulsion pour la réalité augmentée d’Apple

par Ray Blanco
réalité virtuelle apple

Comme tous les ans, en fin d’année je vous ai fait part de mes principales prédictions pour l’année 2020 concernant le secteur des technologies (si vous ne les avez pas lues, vous pouvez les découvrir ici et ).

Bon nombre d’entre elles étaient audacieuses, et leur réalisation s’articulait autour d’un scénario idéal.

Or, voici deux semaines, mon premier scénario s’est vérifié…

Début 2020, j’ai déclaré qu’Apple (NASDAQ : AAPL) avait les meilleures chances de faire fonctionner la réalité augmentée (« AR« , de l’anglais Augmented Reality).

La réalité augmentée fonctionne mieux sur les objets que l’on porte sur soi. Or, il se trouve qu’Apple surpasse la concurrence dans ce domaine en fusionnant technologie et design.

Et la société vient de me donner raison. 

Une impulsion majeure pour les projets de réalité augmentée

Début avril, des rumeurs ont circulé selon lesquelles Apple serait en train de racheter la société NextVR pour la somme époustouflante de 100 M$.

La transaction n’est pas encore finalisée et rien n’est officiel. Mais il semblerait qu’une société annexe d’Apple serait en train d’embaucher tous les ingénieurs de NextVR.

Mais pourquoi NextVR, et pourquoi doit-on s’y intéresser ?

Depuis sa création en 2009, NextVR se spécialise dans la diffusion en streaming de milliers d’événements « live » immersifs. Cette société permet aux gens d’avoir l’impression d’assister en direct à leur événement sportif préféré – ou à un festival de musique – en restant confortablement installés chez eux.

En 2017, par exemple, NextVR a permis aux titulaires d’un abonnement NBA League Pass d’utiliser la plateforme NextVR pour se plonger en immersion dans chaque match de la saison, sans exception.

NBA League Pass et plateforme NextVR

NextVR s’est fait connaître pour sa retransmission en réalité augmentée des matchs de la NBA.
Source : NBA/NextVR.

Même si ce n’est pas évident à première vue… cela pourrait offrir à Apple une énorme impulsion pour se lancer dans la réalité augmentée.

Apple a déjà développé sa propre plateforme AR : ARKit. Elle est présentée comme la plus grande plateforme de réalité augmentée au monde.

Il existe toutes sortes d’applications (« apps ») correspondantes, permettant notamment de vérifier si un maquillage vous va bien, si certains meubles conviennent à votre intérieur, et ce que donnent certaines nuances de peinture sur vos murs. Et il existe également une multitude d’applications éducatives et de divertissement.

La société n’a pas envie de renouveler l’expérience Google Glass, qui fut un échec commercial retentissant.

Mais même si la plateforme est adaptée aux téléphones, Apple doit encore trouver le moyen de développer un casque ou des lunettes AR.

La société n’a pas envie de renouveler l’expérience Google Glass, qui fut un échec commercial retentissant.

Alors, cette fois, Apple fait les choses correctement.

Et c’est là que NextVR entre en jeu.

Bien que les ingénieurs se concentrent essentiellement sur le streaming en réalité virtuelle (« VR« , de l’anglais Virtual Reality), c’est sur le segment casque du système AR d’Apple que se situe le blocage. Et le fait qu’Apple embauche les ingénieurs de NextVR montre que la société s’intéresse à leur expertise.

NextVR a noué un important partenariat avec le système Oculus Rift, le grand pionnier [du casque de réalité virtuelle] et principale plateforme pour le jeu vidéo en VR. Et cette connaissance du système pourrait s’avérer cruciale pour développer les logiciels d’un nouveau casque AR.

La société Apple – ce n’est pas surprenant – reste discrète à ce sujet.

Mais elle aborde lentement et sûrement le développement de la réalité augmentée. Et cela me dit que, lorsqu’elle lancera son prochain appareil, il sera réalisé correctement.

Ma prédiction concernant Apple s’est donc vérifiée. Et la suite – si vous m’avez lu à l’époque –, était qu’Apple pourrait bien valoir 350 $ à l’été. Nous étions montés à 327 $ en février. Nous sommes aujourd’hui à 277 $. Sans l’épidémie, je pense que ma prédiction, à laquelle tout le monde avait ri, se serait réalisée.

Il y a des chances que mes autres prédictions se vérifient également. Et si c’est le cas, cela pourrait vous rapporter gros, si vous savez investir de manière appropriée.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire