Accueil Santé et BiotechCannabis médical L’oscilloscope : 04 novembre au 8 novembre

Semi-conducteurs – 4 novembre

mouvements valeurs semi-conducteurs bourse

Nouveau record pour notre indice de référence, le SOX, qui continue de progresser vers des hauteurs inexplorées. Au total, le SOX a pris 36,38 % cette année contre 17,17 % pour le Nasdaq 100. Evidemment, ces hauteurs font peur car la chute n’en sera que plus dure. Mais inversement comme nous vous le disions la semaine dernière, le besoin mondial en semi-conducteurs ne peut que progresser et venir gonfler les résultats des entreprises géantes qui l’animent.

Cette semaine, c’est surtout Qorvo (QRVO) qui impressionne. Avec une progression de 21,04 % sur une semaine et de 60,09 % depuis le début de l’année, les actionnaires ont de quoi se réjouir. Sur tous les tableaux, l’entreprise bat les estimations haut la main, principalement grâce à ses équipements 5G. Le meilleur dans tout ça ? L’entreprise pense que cette tendance continuera au prochain trimestre et plus largement en 2021.

Elle annonce notamment qu’elle équipera les téléphones des quatre plus importants constructeurs chinois. En outre, l’entreprise suit la stratégie financière désormais bien connue de rachat de ses propres parts, ce qui fait mécaniquement monter le cours ainsi que l’indicateur clé de bénéfice par part (EPS ou BPA). Il y a sûrement encore de l’essence dans cette fusée à réaction. E. R.

Internet et numérique – 5 novembre

mouvements valeurs internet bourse

Deux récentes IPO rencontrent des destins opposés cette semaine, indiquant clairement que les investisseurs sont fatigués des entreprises qui ne savent pas équilibrer leurs comptes.

Spotify (SPOT) continue sur sa lancée cette semaine suite à la présentation de ses résultats. L’action atteint 154,15 $, toujours inférieure à son cours d’introduction d’avril 2018 de 165,90 $.

Pinterest (PINS) s’effondre quant à elle de 19,52 % s’enfonçant sous son cours d’introduction d’avril 2019 de 23,75 $. Pourtant ses chiffres ne sont pas si mauvais :

  • son nombre d’utilisateurs actifs mensuels a cru de 28 % pour atteindre 322 millions d’internautes ;
  • son chiffre d’affaires devrait croître de 47 % cette année ;
  • elle conserve 1,7 Md$ de cash pour assurer sa croissance ;
  • elle encaisse 0,90 $ de revenus publicitaires par utilisateur (mais 2,93 $ sur la zone US) ;
  • elle projette une perte de 10 à 30 M$ cette année.

Une belle valeur de croissance en somme, mais sans aucune preuve de concept sur sa capacité à monétiser ses utilisateurs. A titre de comparaison, ces chiffres de monétisation des utilisateurs sont l’équivalent de ceux de Facebook en 2011. A fin 2018, Facebook générait 7,37 $ par utilisateur au niveau mondial et 34,86 $ aux Etats-Unis…

En revanche, un point est particulièrement inquiétant. Malgré tout le cash dont le réseau social dispose, il continue d’émettre de nouvelles parts diluant la valeur de ses investisseurs. Sur le trimestre, ce sont 130 M$ qui ont été émis. E.R.

Biotechnologies – 6 novembre

mouvements valeurs biotechs bourse

Cannabis légal – 7 novembre

mouvements valeurs cannabis bourse

Quelles nouvelles sur le front du cannabis boursier cette semaine ? Alors que le marché recommence à déprimer après le rebond des dernières semaines, les bonnes nouvelles s’accumulent laissant pourtant les investisseurs complètement de marbre…

Le dernier exemple en date ? GW Pharmaceuticals (GWPH) a plongé hier de 17 % suite à l’annonce d’un très bon trimestre qui a dépassé les attentes des analystes, au niveau du chiffre d’affaires et du résultat. Le chiffre d’affaires est à 91 M$ pour le trimestre et les pertes ont été divisées par cinq sur un an pour atteindre 13,8 M$.

Depuis le lancement de l’Epidiolex, un médicament à base de CBD pour traiter l’épilepsie, 15 000 patients ont pu en profiter aux Etats-Unis et le médicament vient d’être approuvé en Europe. Il sera bientôt commercialisé en France et en Allemagne. L’Espagne et l’Italie devraient suivre en 2020.

Et cela sans parler des médicaments de Phase III qui sont dans le pipeline de l’entreprise comme le Sativex. Pour couronner le tout, tous les ratios de GWPH sont inférieurs à ceux de son secteur. Bref, GW Pharmaceuticals est clairement sous-évaluée. E. R.

Cryptomonnaies – 8 novembre

Après une puissante traction haussière sur le marché des cryptomonnaies, déclenchée principalement par des considérations techniques (arrivée à échéance de contrats à terme et comblement de gap), mais aussi par l’intention marquée de la Chine de vouloir miser à fond sur la technologie blockchain – politique laissant présager aux investisseurs, un assouplissement de la réglementation à l’égard des cryptomonnaies – le bitcoin (BTC) a fini par consolider.

Il se maintient à l’heure actuelle au-dessus d’un support tampon (8 800 et 9 000 $) et sous une zone de résistance charnière, celle des 9 500 $. Les bullish surveilleront de près celle-ci, car son franchissement pourrait être annonciateur d’une relance de tendance.

Si l’indice de dominance de la première capitalisation reste supérieur à 66%, il a légèrement baissé en données hebdomadaires, laissant quelques altcoins la surperformer…

Signalons particulièrement le décollage de Tezos (XTZ), 18e capitalisation, dont le cours a profité de l’effet d’annonce d’un partenariat révélé avec Coinbase. La plateforme de trading offrira, en effet, à ses utilisateurs américains les vertus du service de garde et de récompenses (staking rewards) développé par Tezos. F.D.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire