Accueil Santé et BiotechBiotechnologie & pharma L’oscilloscope : 12 novembre au 15 novembre

Semi-conducteurs & numérique – 12 novembre

mouvements valeurs semi-conducteurs bourse

mouvements valeurs internet bourse

Semaine sous le signe du taureau pour les semi-conducteurs et le Nasdaq 100, même si ce dernier semble plafonner.

Qualcomm (QCOM) poursuit sur sa lancée et a atteint les 94 $ vendredi dernier, suite à l’annonce de résultats meilleurs que prévu pour le trimestre. Le leader des puces 5G prévoit de vendre 200 millions d’équipements en 2020, alors même que le marché commence à peine à apparaître dans les pays les plus avancés en la matière. Voilà ce qui a enthousiasmé les investisseurs.

Pourtant, tout n’est pas si rose chez Qualcomm et nombre d’analystes sont mitigés sur l’avenir. Qualcomm ne travaille plus avec Apple, ce qui devrait quand même réduire sérieusement son chiffre d’affaires.

Carbonite (CARB), un spécialiste de la sauvegarde et de la cybersécurité, a bondi suite à l’annonce de son rachat par OpenText (NASDAQ : OTEX) à 23 $ la part. OpenText est un développeur de logiciels de gestion de l’information dans l’entreprise (ECM) canadien qui monte depuis plusieurs années. Sa grande force est de tirer la moitié de ses revenus des services aux entreprises, plutôt que de la vente de ses logiciels.

Le Canadien est leader sur son segment avec 24 % des parts de marché. Cette acquisition prend tout son sens, puisque le métier central d’OpenText est l’organisation des flux d’informations de l’entreprise et celui de Carbonite leur sauvegarde.

Boingo (WIFI), spécialiste de la connectivité sans fil, rebondit enfin suite à presque un an de chute. Il perd moins d’argent que précédemment et un contrat de 15 ans avec l’armée américaine est venu redonner de l’espoir aux investisseurs. E.R.

Biotechnologies – 13 novembre

mouvements valeurs biotechs bourse

Les jours de Solid Biosciences (SLDB) sont désormais comptés. Introduite en Bourse début 2018 à un cours supérieur à 25 $, l’action ne vaut désormais plus que 2,82 $ suite à une nouvelle chute de 73,55 % la semaine dernière. Reconnaissons que la biotech qui cherche à traiter la maladie de Duchenne (DMD) par thérapie génique vole d’échec en échec.

Après avoir échoué à déclencher tout effet mesurable avec de faibles doses de son SGT-001, son étude clinique à fortes doses a été suspendue par la FDA : un patient se porte plus mal depuis le début du traitement avec une diminution des globules rouges, des insuffisances pulmonaires et des dommages au foie… Voici ce qu’on peut qualifier d’effets indésirables importants.

Avec 67,4 M$ au dernier trimestre et un burn rate de 26,5 M$ par trimestre, il devient compliqué d’envisager une sortie par le haut pour SLDB. Reste à voir si c’est une bonne nouvelle pour Sarepta Therapeutics avec son SRP-9003 qui cherche actuellement dans le même domaine. Aux dernières nouvelles (octobre 2019), les trois patients enrôlés réagissaient bien au traitement.

EyePoint Pharmaceuticals (EYPT), dont nous vous avions parlé début octobre, s’effondre également de 41,56 %. Certes les chiffres de vente progressent (environ 2,5 M$ sur le trimestre), mais pas assez vite. Il reste 31,8 M$ de cash à l’entreprise et elle en a encore perdu 15,6 M$ sur ce trimestre. Si le management estime que l’entreprise parviendra à l’équilibre en 2020, ses actionnaires ne semblent pas du même avis. A moins que les ventes n’explosent vraiment, il lui faudra trouver une nouvelle source de financement. E.R.

Cannabis légal – 14 novembre

mouvements valeurs cannabis bourse

Cantor Fitzgerald, une banque d’investissement de Wall Street, vient de déclarer que le secteur du cannabis aurait atteint son plus-bas, sur la base des perspectives dont nous parlons depuis des semaines.

Attendons de voir comment le marché du cannabis va se comporter cet automne. Mais c’est sûrement une bonne chose que d’autres avis signalent qu’un plus-bas a peut-être été atteint.

Je vous l’ai dit : le potentiel de marché est immense, mais il est urgent que les acteurs du cannabis légal normalisent leur activité. R. B.

Cryptomonnaies – 15 novembre

Le bitcoin (BTC) se retrouve au milieu d’un range où, pour le moment, l’indécision marquée par des volumes atrophiés, règne. Depuis la semaine dernière, la première capitalisation a perdu 6,5% de sa valeur, contribuant à tirer vers le bas la capitalisation totale du marché.

Toutefois, certains altcoins continuent de croître et notamment les projets chinois comme Vechain profitant par ricochet de l’ambition chinoise de pousser le développement de la technologie blockchain à l’échelon national. F.D.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire