Accueil A la une L’oscilloscope : 15 au 19 juillet

Semi-conducteurs – 15 juillet

mouvements valeurs semi-conducteurs bourse

Belle semaine pour les semi-conducteurs. Le SOX prend 3,12 % !

Micron (MU) a connu une nouvelle poussée ascensionnelle cette semaine. Le spécialiste de la RAM et de la mémoire flash regagne ainsi son niveau de début mai. Applied Materials (AMAT) bénéficie de son annonce de la semaine passée et de la détente sino-américaine.

A ce sujet, voici la meilleure nouvelle de la semaine : il se pourrait bien que les entreprises américaines soient de nouveau autorisées à commercer avec Huawei d’ici deux à quatre semaines selon Reuters (traduit ici). Les techniques de négociations de Trump sont désormais connues : il claque la porte, lance quelques sanctions pour montrer les muscles puis revient. En l’occurrence, il est probable qu’il y ait été aidé par le lobbying intensif de nombreuses firmes technologiques américaines, à commencer par Google. Au département du commerce américain, les responsables aux cranes déjà dégarnis s’arrachent le peu de cheveux qu’il leur reste. Comme le déplore Eric Hirschhorn, ancien sous-secrétaire au commerce : “La politique d’il y a deux minutes ne sera peut-être pas celle de dans deux minutes…

Au final, Trump (et l’économie mondiale) a plus à perdre d’une rupture avec la Chine qu’à y gagner. En effet, à ce petit jeu, la Chine pourrait devenir indépendante et complètement remplacer les technologies américaines, même si elles conservent, dans le domaine des semi-conducteurs en tout cas, une belle avance. Une chose est sûre : les Chinois ont appris la leçon et vont préparer leur rupture avec les technologies américaines, mais cela prendra du temps.

Nous avons tout à perdre d’un monde qui se repolariserait en créant des blocs fermés, avec d’un côté la Chine et de l’autre les Etats-Unis. N’en déplaise à certains, le commerce est un puissant facteur de paix entre les nations. Le plus gros problème en vue pourrait être le ralentissement de la croissance chinoise. E.R.

Internet et numérique – 16 juillet

mouvements valeurs internet bourse

Semaine ensoleillé du côté de l’indice QNET avec une progression de 2,28 %.

Brightcove (BCOV) a bondi de plus de 10 % dans la semaine. Brightcove est un fournisseur de solutions multimédia dans le cloud qui propose des services pour gérer l’engagement des internautes. Outre l’hébergement de vidéos, il propose toute une suite pour optimiser ses revenus, la diffusion sur les réseaux sociaux et analyser les comportements. Il semble que la raison du décollage de l’action cette semaine soit la signature d’un contrat avec la superstar de Bollywood, Shilpa Shetty, qui a choisi la plateforme pour héberger ses vidéos de fitness… Pour autant l’entreprise créée en 2004 n’est toujours pas rentable et son chiffre d’affaires, d’un montant de 165 M$ en 2018, ne croît que de 7 à 8 % par an.

LivePerson Inc. (LPSN) connaît également une très belle croissance cette semaine. L’entreprise est spécialisée dans les agents conversationnels – les chatbots – et vend des services à 360° aux entreprises. Dopée à l’intelligence artificielle, sa solution gagne en attractivité et elle compte des clients prestigieux comme Lancôme ou Vodafone. Les chatbots de l’entreprise peuvent s’intégrer dans de nombreuses messageries comme WhatsApp, Facebook Messenger ou Apple Business Chat. L’entreprise est en train de se développer agressivement et certains analystes prévoient une croissance de 20 % en deux ans, ce qui lui permettra d’atteindre une marge bénéficiaire.

Le commerce conversationnel a vraiment décollé en 2017 et le secteur doit connaître une croissance annuelle moyenne de 28 % pour les dix années à venir. 80 % des entreprises devraient disposer d’un chatbot en 2020… Le secteur devrait représenter un chiffre d’affaires de presque 1 Md$ en 2024. Mais le secteur est très encombré et la bataille sera rude.

Enfin Opera Ltd (OPRA), le navigateur alternatif, continue son développement notamment en Afrique où il est le second navigateur le plus utilisé. E.R.

Biotechnologies – 17 juillet

mouvements valeurs biotechs bourse

Avrobio Inc. (AVRO) a été introduite en Bourse il y a tout juste un an. Comme de très nombreuses biotechs, elle se concentre sur les thérapies géniques pour soigner des maladies rares. Elle cherche notamment un traitement pour la maladie de Fabry, une maladie génétique liée à une mutation du chromosome X qui entraîne une accumulation anormale de globotriaosylcéramide (Gb3) dans les lysosomes et de nombreux et importants dysfonctionnements de l’organisme. Engagé dans une étude de Phase II, les données positives quant au traitement s’accumulent, d’où cette belle poussée de la capitalisation boursière.

Excellente nouvelle également du côté du Belge Galapagos (GLPG). La société a présenté de bons résultats de Phase III fin mars pour un médicament anti-inflammatoire/auto-immune, efficace notamment contre la maladie de Crohn. Et le 14 juillet, son partenaire Gilead Sciences, a annoncé qu’il renforçait sa participation dans le labo. Les espoirs de commercialisation d’un traitement, ce qui marque l’entrée d’une biotech dans l’univers de la rentabilité, ont poussé la big pharma à investir 5 Mds$ dont 1,1 Md$ en actions. Un partenariat de 10 ans a été signé. D’après le communiqué, c’est autant le pipeline de la biotech que sa plateforme de recherche de nouveaux médicaments qui intéressent Gilead.

Du côté des baisses, Illumina (ILMN) a plongé le 15 juillet, quand elle a annoncé un recul de son chiffre d’affaires pour le deuxième trimestre. Nous ne parlons pas ici d’une petite biotech, Illumina est le leader dans les outils de séquençage du génome. Elle est valorisée presque à 45 Mds$ ! Alors qu’elle avait connu des années de croissance à 15 % et 21 %, elle a abaissé ses prévisions pour 2019 de 13 % à 6 %. L’entreprise demeure particulièrement chère avec une PER (ratio prix/bénéfices) à 52,42.

Pour autant, au vu de son marché, ce repli pourrait être un bon point d’entrée. Une filiale de la société, Cradle Genomics (qu’on pourrait traduire par la génomique du berceau), est en train de développer un test prénatal pour détecter les maladies génétiques les plus classiques dès la cinquième semaine de grossesse… Bienvenue dans le futur. E.R.

Cannabis légal – 18 juillet

mouvements valeurs cannabis bourse

Tout dirigeant d’entreprise de cannabis se pose la question le matin en se rasant : que vaut ma verticale ? Effectivement, cela devient la question la plus importante dans l’industrie et l’origine de nombreux rachats. Les entreprises cherchent une intégration verticale pour maîtriser tous les aspects du marché : de la production à la vente au détail en passant par le branding et la transformation.

Il y a beaucoup d’entreprises de cannabis aux Etats-Unis aujourd’hui et les CEO réalisent que multiplier les sources de revenus est un excellent carburant pour booster le chiffre d’affaires. J’irais même plus loin, c’est crucial pour survivre alors que le marché gagne en maturité.

Et c’est exactement ce qui vient de se passer pour CuraLeaf (CURA) qui a gagné 17,20 % hier quand elle a annoncé, avant l’ouverture des marchés, qu’elle allait racheter la société privée Grassroots Cannabis pour 875 M$. Voici ce que l’entreprise déclarait :

“Cette transaction confirme le statut de Curaleaf en tant que leader mondial du cannabis en ce qui concerne le chiffre d’affaires et en tant que l’entreprise américaine la plus importante dans la plupart des indicateurs clés de l’industrie.”

Et ces déclarations tonitruantes ne sont pas usurpées. Grassroots a 61 licences de dispensaires, dont 20 sont actuellement ouverts, et 17 licences pour la culture et la transformation du cannabis. Cette acquisition étend les opérations de Curaleaf de 12 à 19 Etats. Ce n’est probablement que le début pour ce nouveau géant américain du cannabis légal. R.B.

Cryptomonnaies – 19 juillet

Le marché saigne depuis samedi dernier, le bitcoin, repassant sous les 10 000 $ a perdu une bataille dans la guerre menée entre les acheteurs et les vendeurs.

Son cours a repris quelques couleurs après un plus bas hebdomadaire vers 9 200 $ dans la journée de mercredi et navigue à l’heure où je vous écris, vers les 10 500 $, après un rebond tout à fait impressionnant dans la nuit.

Dans le même élan, la capitalisation totale des cryptomonnaies a accusé le coup : Coinmarketcap site de référence, affiche 285 Mds$ contre plus de 315 Mds$ vendredi dernier.

Signe de l’absolue volatilité du secteur, le jeton AuroraChain (AOA) qui avait presque doubler la semaine dernière se fait laminer cette semaine et perd 59% de sa valeur. F.D.

 

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire