Accueil Chiffre-clé L’oscilloscope : 2 décembre au 6 décembre

L’oscilloscope : 2 décembre au 6 décembre

par redaction

Semi-conducteurs – 2 décembre

mouvements valeurs semi-conducteurs bourse

Semaine mitigée pour l’indice des semi-conducteurs qui a évolué dans un range compris entre 1 715 et 1 735 points. Si les semis sont au cœur de la révolution industrielle en cours et donc amenés à une croissance importante, ils seront particulièrement sensibles à un ralentissement économique et à un vrai durcissement des relations commerciales sino-américaines.

Et si vous suivez ce feuilleton depuis un moment, vous savez que c’est la “guerre commerciale sino-américaine” qui donne le la sur ce marché. Or donc, en fin de semaine, Trump a de nouveau haussé le ton et renouvelé son désir d’empêcher la fuite de technologies vers Huawei, c’est-à-dire empêcher les entreprises américaines de travailler avec ce géant. Ce dernier, en tant que leader du hardware chinois, est un gros client pour de nombreuses entreprises du semi-conducteur.

Qu’en penser ? Trump est avant tout un chef d’entreprise, s’il continue de tancer la Chine, c’est principalement pour le show – qui va d’ailleurs s’intensifier avec l’approche des élections. Dans le fond, il faut que le commerce continue, même si le ton monte des deux côtés du Pacifique. Les liens financiers entre les deux pays sont désormais si forts qu’il est peu probable, dans l’immédiat, que l’un des deux acteurs ne pousse le bouchon vraiment trop loin et ne rompe complètement les ponts. C’est finalement une guerre à fleuron moucheté, une scène de ménage d’un vieux couple incapable de se séparer.

Sur le long terme, la situation est différente, la Chine progresse dans la création d’une industrie nationale du semi-conducteur et c’est bien cela que redoutent les Américains. E.R.

Internet et numérique – 3 décembre

mouvements valeurs internet bourse

Après être allé toucher les 8 440 points en fin de semaine dernière, le Nasdaq 100 a reculé hier à 8 309,26 points.

Après s’être envolé, Roku (ROKU) a dévissé hier suite à l’annonce auto-réalisatrice d’une analyste de Morgan Stanley qui prédisait que l’action pouvait reculer de 20 %. Pas loin puisqu’en un jour, l’action a perdu 15,15 % pour atterrir à 136,07 $.

Nutanix (NTNX), champion de l’infrastructure cloud qui est train de basculer vers une solution as-a-service et un modèle d’abonnement, gagne 7,23 % suite à l’annonce de bons résultats.

Le code mnémonique 1810 est celui de Xiaomi à la Bourse de Hong Kong. Le fabricant de hardware chinois a présenté un 3e trimestre passable qui révèle l’ampleur du ralentissement en Chine. Une grande partie de ses revenus proviennent toujours des smartphones et comme vous le savez ce marché est en panne. Pourtant, son cours a pris 4,52 % sur la semaine pour atteindre les 9 HK$. Nous sommes bien loin du cours d’introduction de 17 HK$. E.R.

Biotechnologies – 4 décembre

mouvements valeurs biotechs bourse

L’histoire du jour nous est offerte par Audentes Therapeutics (US05070R1041-BOLD) qui a bondi de 105,98 % hier quand Astellas Pharmaceuticals (JP3942400007-4503), deuxième plus grand labo pharmaceutique japonais, lui a fait une offre publique d’achat au prix de 60 $ par part, soit presque 3 Mds$.

Audentes est une de ces biotechs qui se concentrent sur les thérapies géniques pour les maladies rares. Avec une capitalisation boursière de 31,7 Mds$, Astellas est beaucoup plus gros et commercialise plusieurs traitements, notamment dans le secteur du cancer et de la leucémie.

Malgré leurs coûts prohibitifs – souvent plusieurs centaines de milliers d’euros –, ces thérapies qui proposent rien de moins que de modifier des gènes déficients à l’origine de maladies génétiques sont à la pointe de la recherche médicale. Potentiellement, ces thérapies sont en mesure de soigner des maladies jusqu’ici incurables. E.R.

Cannabis légal – 5 décembre

mouvements valeurs cannabis bourse

Alors que le Marijuana Index continue de consolider suite à l’envolée de fin novembre, commençons par une bonne nouvelle pour le secteur : le Brésil vient d’autoriser l’usage du cannabis médical sur son territoire. La loi devrait prendre effet d’ici trois mois. Elle autorisera les médecins à prescrire la plante et des officines à la vendre. En revanche, elle n’autorise pas la culture sur son territoire, ce qui finalement est également une bonne nouvelle pour les entreprises déjà en place.

Autre bonne nouvelle, les producteurs de chanvre américains auront un accès simplifié aux banques et au crédit. En effet, jusqu’ici les banques devaient remplir un document du gouvernement les signalant comme acteur économique douteux. Pour autant, relativisons cette bonne nouvelle, si plus d’acteurs peuvent se lancer dans la culture du chanvre, et donc la production de CBD, les prix vont continuer de baisser dans ce secteur.

Alors que les entreprises souffrent du double mouvement de baisse des prix et de croissance lente du marché (lié aux complexités du passage d’une économie souterraine à un secteur régulé), nombre d’entre elles vont être obligées de se recapitaliser.

Enfin, ce week-end, la légalisation du cannabis récréatif sera entérinée dans l’Etat du Michigan. Ce sont 10 millions d’Américains de plus. Pour autant, difficile de croire en un raz-de-marée : seulement trois magasins pourront vendre du cannabis récréatif ce premier jour et ils sont tous situés dans la ville d’Ann Arbor. En effet, les municipalités pouvaient refuser d’appliquer la nouvelle loi sur leur territoire et 80 % d’entre elles ont fait ce choix dont la grande ville de Detroit (mais que jusqu’au 31 janvier). Comme partout, le passage vers une industrie légale se fait à petits pas. E.R.

Cryptomonnaies – 6 décembre

Depuis le début de semaine, le bitcoin cherche sa trajectoire, errant dans un canal entre 7 100 $ et 7 500 $ avec des sorties succinctes.

La journée de mercredi était notamment caractérisée par une forte volatilité, avec une première incursion sous les 7 100 $ rapidement payée par les bulls et une mèche culminant quelques 600 $ plus haut, mais qui ne tiendra pas longtemps.

En données hebdomadaires, la capitalisation totale du marché baisse, à la faveur du bitcoin qui regagne un peu plus d’1% de dominance, ce qui n’empêche pas pour autant quelques pumps spectaculaires comme celui du jeton Enjin (ENJ) à l’annonce d’une collaboration avec Microsoft. F. D.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire