Accueil Santé et BiotechBiotechnologie & pharma L’oscilloscope : 24 au 28 juin

Semi-conducteurs – 24 juin

mouvements valeurs semi-conducteurs bourse

Après un mois de mai éprouvant, l’indice des semi-conducteurs a retrouvé des couleurs la semaine dernière. Seul Advanced Micro Devices Inc. (AMD) a fini la semaine dans le rouge. Mais reconnaissons-le, avec une croissance de 84 % en un an, il fallait bien que l’action reprenne son souffle. Pour autant, avec l’interdiction de cinq nouvelles entreprises chinoises par les Etats-Unis, et l’annonce par les Chinois qu’ils allaient faire de même, attendons-nous à ce que les actions des semi-conducteurs continuent à se faire chahuter.

NXP Semiconductors NV (NXPI), notre champion européen des semi-conducteurs, notamment pour le secteur automobile, a bondi de 9,32 % cette semaine. Pourquoi ? Outre de bons résultats et des projections de croissance de 5 % à 7 % sur les années à venir, elle a annoncé qu’elle allait racheter la branche Wi-Fi/Bluetooth de Marvell Technology Group Ltd (MRVL) pour la somme de 1,8 Md$. Le conglomérat néerlandais sera ainsi en mesure de proposer des solutions entièrement intégrées pour la nouvelle génération de voitures connectées. Un avantage compétitif important surtout si l’Europe persiste et signe dans son choix du Wi-Fi pour les infrastructures autoroutières.

A noter tout de même, ce rachat doit être autorisé par le régulateur. Mais, comme il s’agit ici plutôt de diversification, les chances que l’accord aboutisse sont importants. E.R.

Internet – 25 juin

mouvements valeurs internet bourseDans notre oscilloscope du jour dédié aux valeurs d’Internet et plus largement des services numériques, notons le recul de PetMed Express Inc. (PETS) et l’essor de Sea Ltd (SE).

L’aventure boursière de PetMed Express est étonnante. Cette entreprise est le leader du commerce online de produits et de médicaments à destination des animaux domestiques, à commencer par les chiens et les chats. Son cours a connu une brusque envolée début 2017, allant même toucher les 57,80 $ en janvier 2018. Depuis il a largement dégonflé ­– il était à 15,40 $ le 24 juin – suite à un recul du chiffre d’affaires et surtout une chute des marges de l’entreprise.

Elle associe ces difficultés à une intensification de la concurrence, notamment au niveau des prix. Et quelle concurrence puisque c’est Amazon (AMZN) “en personne” qui vient lui tailler des croupières suite au rachat en juillet 2018 de Pillpack, une petite pharmacie en ligne. Avec ce rachat, Amazon s’est offert la capacité à vendre des médicaments (pour les hommes ou les animaux) dans les 50 Etats américains. Car la barrière à l’entrée sur le marché était bien là : obtenir l’autorisation de vendre des médicaments dans chaque Etat. Autant dire que malgré son PER dérisoire, il semble compliqué que PETS reprenne du poil de la bête.

Au contraire, Sea Ltd est en pleine phase de croissance. Elle s’est appréciée de plus de 150 % depuis le début de l’année. C’est une plateforme Internet de Singapour qui opère principalement dans le domaine du e-commerce (avec la marque Shopee), du jeu vidéo (avec la plateforme Garena), et les paiements en ligne (avec AirPay). C’est notamment son jeu Free Fire, quatrième jeu mobile le plus téléchargé en 2018, qui tire la croissance de SE.

A regarder de près ses prévisions, c’est tout à fait impressionnant, puisque le groupe a prévu de multiplier par quatre son chiffre d’affaires d’ici 2021 pour atteindre 4 Mds$. Le esport est un secteur en très forte croissance s’il était encore besoin de le démontrer… E.R.

Biotechnologies – 26 juin

mouvements valeurs biotechs bourseSaviez-vous que le marché de l’insomnie s’élevait à 69,5 Mds$ en 2017 ? Qu’une récente étude portait ce chiffre à plus de 100 Mds$ en 2023 ? Qu’on estime sa croissance moyenne à 6,5 % par an ? La vie moderne, la multiplication des écrans, le vieillissement de la population sont autant de facteurs qui renforcent les troubles du sommeil. Et je ne vous parle pas de ceux qui s’intéressent aux marchés boursiers…

C’est ce qui explique la présence de Minerva Neurosciences Inc. (NASDAQ : NERV) dans notre oscilloscope dédié aux biotechs. La startup pharmaceutique a présenté lundi dernier des résultats très encourageants pour son Seltorexant (MIN-202), une pilule qui doit aider à s’endormir plus vite.

L’étude a montré que les patients s’endormaient 30 minutes plus tôt avec un dosage de 5mg et 50 minutes plus tôt avec un dosage de 10mg. Le placebo avait aussi un bel effet puisque les patients s’endormaient 15 minutes plus tôt. Des résultats très encourageants pour la biotech puisqu’elle bat la molécule leader du marché, le zolpidem, commercialisée en France sous la marque Stilnox (Ambien aux Etats-Unis) et fabriquée par Sanofi Aventis (FR0000120578 – SASY).

Mais le Stilnox est de plus en plus pointé du doigt. Il présente des effets secondaires très désagréables. Si désagréables que notre Haute Autorité de santé (HAS) l’a même mis sur la liste des stupéfiants en 2017, alors qu’il était prescrit depuis 30 ans. L’OMS est du même avis, son usage doit être étroitement encadré.

Il y a donc une place à prendre dans ce domaine. Comme le disait Ray Blanco, les produits à base de CBD constituent une autre piste pour le traitement des insomnies. E.R.

Cannabis légal – 27 juin

mouvements valeurs cannabis bourseLe marché du cannabis continue de latéraliser, il est revenu à son niveau du 14 juin.

Pour autant, comme je l’écrivais mardi, tout me porte à penser que nous pourrions être à la veille d’un rebond très conséquent.

En outre, le gouverneur de l’Illinois, J. B. Pritzker, vient de signer la loi qui en fait le 11e Etat à légaliser entièrement le cannabis. R. B.

Cryptomonnaies – 28 juin

Toutes les cryptomonnaies ne profitent pas de la hausse stratosphérique du bitcoin (BTC). Certaines sont en corrélation directe, c’est le cas de Chainlink (LINK), NEO (NEO) – encore appelé “l’ethereum chinois” – et qtum (QTUM). En revanche, on assiste à une décorrélation de Komodo (KMD) – malgré le développement Antara qui sera initié le 15 juillet prochain–, de waves (WAVES) et d’EOS (EOS) vis-à-vis de la première capitalisation du marché. F.D.

 

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire