Accueil Santé et BiotechBiotechnologie & pharma L’oscilloscope : 26 au 30 août

Semi-conducteurs – 26 août

mouvements valeurs semi-conducteurs bourse

Le 16 août, les résultats de Nvidia (un CA en recul de 17 % par rapport à 2018, mais meilleur que ce qui était attendu) avait relancé l’indice des semi-conducteurs vers les hauteurs. Las. La fin de semaine a marqué un nouveau plongeon suite aux déclarations de Trump sur la Fed et la Chine. Résultat, toutes les valeurs sont dans le rouge et l’indice a plongé de 4,6 % pour redescendre à 1 446 points.

Le cas de CREE, le grand perdant de la semaine dernière avec un recul de 19,18 %, est différent. Le fabricant de LED et de semi-conducteurs a présenté ses résultats et bien qu’ils soient meilleurs qu’attendu, il a averti que son business allait être sous pression si son premier client, Huawei, ne pouvait plus lui acheter de composants. En outre, son chiffre d’affaires sur les LED a reculé de 25 %. ER

Internet et numérique – 27 août

mouvements valeurs internet bourse

Dans un contexte marqué par les tensions mondiales et les craintes de récession, nous retrouvons cette semaine trois valeurs dont nous vous avons déjà parlé : OPRA, OSTK et BZUN.

Opera (OPRA), la société derrière le navigateur norvégien alternatif, signe la meilleure progression hebdomadaire du secteur avec 18,78 %. Nous vous en avions parlé le 23 juillet en vous recommandant d’entrer sur cette valeur de croissance qui a fait son IPO à 12 $ en juillet 2018. Elle revient donc cette semaine au-dessus de son cours d’introduction dépassant les 13 $. La raison de ce bond ? Un excellent deuxième trimestre qui dépasse largement les attentes avec un chiffre d’affaires à 61,7 M$ (+55 % par rapport au T2 2018), une croissance du nombre d’utilisateurs significative et un service de micro-prêts qui explose littéralement au Kenya. Les perspectives sont encourageantes pour Opera.

Passons maintenant à Overstock.com (OSTK) dont nous vous parlons régulièrement. La spéculation sur ce titre est intense depuis qu’OSTK cherche à lancer la plateforme crypto tZero qui veut remplacer Wall Street. Elle a marqué plusieurs semaines de croissance à deux chiffres. Il fallait bien qu’elle reprenne un peu son souffle. C’est le cas cette semaine avec un recul de 12,21 %. Mais l’histoire derrière cette contre-performance est encore plus étrange…

Le PDG de l’entreprise, Patrick Byrne, a été obligé de démissionner suite à son implication dans une enquête du FBI liée à l’espionne russe Maria Butina. Cette dernière a été condamnée en avril pour avoir infiltré l’Etat américain. Il s’avère que le patron d’Overstock a eu une liaison avec l’espionne de 2015 à 2018, information qui n’a été révélée par Fox News qu’au début du mois… Et le plus étrange reste encore le communiqué de presse diffusé par Overstock invoquant un complot contre lui, puisqu’il aurait informé les autorités dès qu’il a découvert que Maria Butina était une espionne en juillet 2018. Ce communiqué pour le moins maladroit avait fait plonger l’action de 40 % ! Elle s’était rapidement reprise, s’arrogeant 30 % dans la semaine… Mais OSTK pourrait avoir plus de mal à se relever de la dernière nouvelle : le fonds Makara Capital a annoncé qu’il n’investirait pas dans le projet tZero.

Baozun (BZUN), un leader chinois du e-commerce, s’est effondré de 18,13 % suite à l’annonce de ses résultats, ce qui est pour le moins surprenant car ils sont plutôt très bons avec une croissance du chiffre d’affaires soutenu. La plongée du titre pourrait être liée au recul du Yuan et à une mauvaise communication de l’entreprise. Sans doute un bon moment pour acheter sur ce repli.

Saleforce (CRM) de son côté présente également un très beau trimestre qui lui permet de gagner 6,59 % sur la semaine. Le leader des CRM gagne toujours plus de traction. E.R.

Biotechnologies – 28 août

mouvements valeurs biotechs bourse

Dure semaine pour le compartiment biotech américain, l’indice NBI recule de 2,64 %.

The Medicines (MDCO) a gagné 24 % depuis lundi suite à l’annonce des résultats de son étude clinique de Phase III pour l’inclisiran qui permet de réduire les taux de “mauvais” cholestérol (LDL) à l’origine de bien des troubles cardiovasculaires. Une présentation le 2 septembre à Paris des résultats de son étude lors du congrès de la société de cardiologie européenne pourrait entretenir ce momentum positif.

Il existe déjà de nombreux médicaments pour le cholestérol, même si le premier traitement est un changement de régime alimentaire et une activité physique régulière. Les traitements médicamenteux actuels – les statines notamment – souffrent d’importants effets secondaires. Une place est donc à prendre pour aider les personnes souffrant de ce mal très répandu.

Retrophin Inc. (RTRX), de son côté, perd 22 % en une journée suite à l’annonce de résultats décevants dans l’étude clinique de Phase III pour traiter des patients atteints du syndrome de Hallervorden-Spatz, la neurodégénérescence (mort cellulaire) avec surcharge cérébrale en fer (PKAN). L’étude n’est même pas parvenue à atteindre son objectif principal, le traitement placebo étant aussi efficace… Retrophin l’abandonne donc et se concentrera sur son autre médicament en Phase III, le sparsentan.

La biotech est dans une mauvaise phase et a perdu plus de 50 % de sa valeur en un an. Bien qu’elle dispose de trois médicaments en exploitation et génère environ 160 M$ par an, ses recherches actuelles patinent et ne lui permettent pas de dégager de bénéfices. E.R.

Cannabis légal – 29 août

mouvements valeurs cannabis bourse

Malgré une belle reprise hier, la décrue est violente cette semaine pour l’industrie du cannabis. Sur l’ensemble de la semaine, l’indice de référence a chuté de 7,52 %, des plus-bas qui nous renvoient en 2017.

Seule lumière persistante dans ce recul généralisé, GrowGeneration (GRWG) qui affiche une insolente croissance de plus de 130 % depuis le début de l’année. L’entreprise de Denver est spécialisée dans la vente d’équipements professionnels (lampes à LED, nutriments pour les sols, containers…) pour la culture de cannabis. Elle dispose de nombreux magasins, dans neuf Etats et au Canada. GrowGeneration est un peu le Truffaut du cannabis.

Qu’est-ce qui la différencie de ses pairs dans le contexte actuel du marché ? Ses revenus sont déjà installés et elle sera rentable dès cette année. Le T2, comme le T1, ont affiché un bénéfice net positif. Tout de même 1 M$ au 2e trimestre, pour un chiffre d’affaires de près de 20 M$.

Le sentiment général est que la croissance devrait et pourrait revenir bientôt. Le secteur du cannabis est habitué à ce genre de longs hivers suivis de printemps fulgurants. Les investisseurs de 2016 avaient dû attendre un an et demi avant de voir le marché décoller à la verticale. Plusieurs catalyseurs politiques sont sur la route : la légalisation des dérivés du cannabis en octobre au Canada, la légalisation au Mexique ou encore des lois relatives au CBD ou à une légalisation fédérale. E.R.

Cryptomonnaies – 30 août

Le bitcoin (BTC) avait presque l’allure d’un stablecoin (jeton stable en valeur) dernièrement, compressé qu’il était depuis le 22 août dans un canal variant entre 10 000 $ et 10 500 $. Mais une telle configuration, signe d’un essoufflement, ne pouvait durer et la cassure est intervenue à la baisse au grand dam des bullish, dans la soirée de mercredi.

L’échéance imminente des contrats futures devrait donner plus de signes sur la prochaine orientation du marché.

Les altcoins ne sont toujours pas à la fête… et l’écrasante dominance du Bitcoin (68,2%), qui progresse alors même que le marché recule, montre bien que leur heure n’a pas sonné.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire