Accueil Investir L’oscilloscope : 30 mars au 3 avril

L’oscilloscope : 30 mars au 3 avril

par redaction

Semi-conducteurs – 30 mars

mouvements valeurs semi-conducteurs bourse

Malgré le recul de vendredi (-5,33 %), le rebond de la semaine dernière demeure très impressionnant avec 14,60 % de progression, ce qui ramène l’indice des semi-conducteurs à son niveau de l’été dernier. La situation du marché est d’une rare volatilité, alors que les banques centrales lancent leurs politiques de rachat massif, mais que le Covid-19 gagne les Etats-Unis qui ont atteint ce week-end les 2 000 morts et vont devenir le nouvel épicentre de la pandémie.

Une nouvelle importante est tombée la semaine dernière : les autorités chinoises seraient d’accord pour autoriser le rachat de Mellanox (MLNX) par Nvidia (NVDA) et l’autorisation devrait être annoncée très prochainement. La seule condition qu’auraient posée les autorités chinoises est de conserver une R&D séparée pour les deux groupes. Ceci dit pour l’instant rien n’est fait.

Avec cette acquisition, Nvidia se renforcerait dans le secteur des data centers, notamment ceux orientés calcul d’intelligence artificielle. E.R.

Internet et numérique – 31 mars

mouvements valeurs internet bourse

Malgré l’explosion des cas de coronavirus aux Etats-Unis, le Nasdaq tient remarquablement le coup. La journée d’hier a encore été marquée par une progression de 3,96 %. A croire que les politiques accommodantes des banques centrales parviennent à atteindre leurs objectifs, alors que l’économie mondiale passe en mode veille.

Pour le reste, les mouvements les plus importants de la semaine sont des retours de balancier. Overstock (OSTK) et Gogo Inc. (GOGO) étaient parmi les grands gagnants de la semaine dernière. Groupon (GRPN) est une action massacrée depuis le début du mois. Quant à Wayfair (W) qui remonte de 19,62 % cette semaine, elle avait perdu 75 % de sa valeur depuis le début de l’année. Pourtant, les fondamentaux du marchand de meubles en ligne n’ont pas changé. Il a généré 9 Mds$ en 2019, présentant une croissance du chiffre d’affaires de plus de 30 %. S’il souffrira comme tout le monde de la crise, sa boutique est toujours ouverte. E.R.

Biotechnologies – 1 avril

mouvements valeurs biotechs bourse

Les mauvaises nouvelles ne pardonnent pas en ce moment. La biotech américaine Amarin (NASDAQ : AMRN) en a fait les frais hier. Elle a perdu 70 % de sa valeur en une seule session, lorsque, à la surprise générale, un jugement a été rendu en sa défaveur dans un tribunal du Nevada.

La société attaquait deux producteurs de médicaments génériques qui ont copié sa molécule et en ont demandé la commercialisation. La biotech vient de faire homologuer son Vascepa par la FDA dans le cadre du traitement des maladies cardio-vasculaires et Amarin dispose normalement des droits d’exploitation exclusifs de son produit jusqu’en 2030.

Le groupe, dont la survie dépend de l’exploitation de ce médicament, a immédiatement fait appel. La réaction des actionnaires semble démesurée, puisque Amarin dispose encore pour un moment des droits d’exploitation exclusifs aux Etats-Unis et que le médicament est toujours en cours d’évaluation en Europe et en Chine. E.R.

Cannabis légal – 2 avril

mouvements valeurs cannabis bourse

L’indice du cannabis efface de nouveau les quelques points qu’il avait pris la semaine dernière. Medmen (MMEN) qui affichait une croissance de plus de 90 % la semaine dernière en a perdu presque 53 %, pulvérisant ainsi complètement sa plus-value.

C’est un phénomène long terme bien identifié qui provoque cette nouvelle chute : les risques de faillite ou leur version light, la levée de fonds qui entraîne une dilution massive des actionnaires historiques. Ainsi, le Californien Medmen, en difficulté financière depuis plusieurs mois, a annoncé qu’il renforçait sa ligne de financement auprès de Gotham Green Partners, ce qui provoque une dilution massive des investisseurs. A terme, ce fonds d’investissement pourrait posséder les trois quarts de l’entreprise… E. R.

Cryptomonnaies – 3 avril

L’assaut des 7 000 $, nouvelle zone de résistance du bitcoin, a commencé. Hier jeudi, une puissante mèche acheteuse a porté le cours de la première cryptomonnaie au-delà, laissant présager un break out, qui a finalement été rapidement refoulé.

Une nouvelle tentative s’engage en cette fin de semaine. La tenue des niveaux actuels – devenant hypothétiquement un « support » – est cruciale pour que le bitcoin poursuive à la hausse. La prochaine étape serait alors, dans ce scénario, le cap des 8 000 $. F. D.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire