Accueil Investir L’oscilloscope : 4 mai au 7 mai

L’oscilloscope : 4 mai au 7 mai

par redaction

Semi-conducteurs – 4 mai

mouvements valeurs semi-conducteurs bourse

Semaine de repli pour les semi-conducteurs. AMD notamment consolide pour redescendre à 50 $. L’action était en surchauffe depuis début avril et la présentation des résultats du T1, le 28 avril, a marqué une décrue. Pourtant, AMD projette une nouvelle hausse de 30 % de son chiffre d’affaires sur l’année, malgré l’épidémie de coronavirus. E.R.

Internet et numérique – 5 mai

mouvements valeurs internet bourse

Le Nasdaq 100 est en lévitation. Il a rejoint ses niveaux de début d’année et les résultats récents des géants du numérique qui en sont les moteurs montrent qu’ils résistent à la crise comme aucune autre action. C’est si impressionnant que cela en est presque indécent (et cela ne n’avait pas échappé à Etienne Henri qui en faisait déjà le constat fin mars).

Amazon a presque touché les 2 500 $ fin avril, soit une progression de 22 % depuis le début de l’année. Apple revient vers les 300 $. Facebook a bondi de 12 % la semaine dernière et dépassé les 200 $. Google est finalement l’action la plus raisonnable par rapport à son historique avec un cours à 1 320 $. E.R.

Biotechnologies – 6 mai

mouvements valeurs biotechs bourse

Ce qui monte doit nécessairement retomber. En Bourse, les adages de grand-mère reprennent toujours le dessus : Inovio Pharmaceuticals (INO) en fait les frais cette semaine. Après deux semaines de hausse continue, le laboratoire qui promet un vaccin contre le coronavirus dès l’automne plonge de 22,56 %. Depuis le début de l’année, la valeur a tout de même pris plus de 200 %.

Quant à Portola Pharmaceuticals (PTLA), c’est l’annonce de son rachat par Alexion qui propulse son cours de 147,23 %. E.R.

Cannabis légal – 7 mai

mouvements valeurs cannabis bourse

L’oscilloscope de cette semaine fait apparaître une valeur méconnue du cannabis : Scotts Miracle-Gro (SMG). SMG est une des plus grandes entreprises du secteur du jardinage, une sorte de Truffaut ou de Jardiland américain. L’entreprise vend tout ce dont vous avez besoin pour vous occuper de votre jardin, quelle que soit sa taille.

Et elle a très bien compris que la vague de légalisation du cannabis aux Etats-Unis était une aubaine pour elle. En effet, si le commerce se légalise, c’est avant tout le droit de cultiver de petites quantités qui est autorisé. Ainsi, son segment dédié à cette plante a poussé de 60 % en un an, contre 11 % pour son activité traditionnelle. Il s’agit ainsi de son principal relais de croissance.

Et quelle croissance ! Lors de la présentation de son 2e trimestre, SMG a battu les attentes du consensus en présentant un chiffre d’affaires de 1,38 Md$ et un résultat net de 250 M$. Son cours a progressé de 20 %… depuis le début de l’année ! En cette période de crise, c’est plus qu’impressionnant. E. R.

Scotts Miracle-Gro graphe bourse

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire