Accueil Investir L’oscilloscope : 6 avril au 10 avril

L’oscilloscope : 6 avril au 10 avril

par redaction

Semi-conducteurs – 6 avril

mouvements valeurs semi-conducteurs bourse

Pendant que l’épidémie de Covid-19 s’empare des Etats-Unis, la guerre technologique opposant le pays à la Chine continue et s’amplifie. Le nouveau front chaud a pour nom intégration technologique militaro-civile, un thème lancé par le Parti communiste chinois en 2017. E.R.

Internet et numérique – 7 avril

mouvements valeurs internet bourse

Le rebond technique attendu par les analystes est là. Le Nasdaq100 a gagné 7,35 % hier et l’indice a de nouveau dépassé la barre des 8 000 points. Cela veut-il dire que les plus-bas sont derrière nous ? Impossible de répondre à cette question aujourd’hui, alors que l’épidémie continue de se répandre aux Etats-Unis.

Wayfair (NYSE : W), dont nous vous parlions déjà la semaine dernière, continue sa remontée fulgurante. Le marchand de meubles en ligne était dans le même cas que Boeing dont vous parlait Etienne Henri hier. Quelques bonnes nouvelles – notamment le fait que les Américains profitent du confinement pour meubler leur intérieur – sont pahttps://opportunites-technos.com/krach-comment-engranger-90-en-une-semaine-quand-tout-le-monde-panique/rvenues à propulser son cours de plus de 200 % depuis son plus-bas du 19 mars. Comme je vous le disais la semaine dernière, les fondamentaux de l’entreprise n’étaient absolument pas remis en question. E.R.

Biotechnologies – 8 avril

mouvements valeurs biotechs bourse

Enfin une bonne nouvelle dans le secteur des biotechs qui n’a rien à voir avec le Covid-19 !

Immunomedics (NASDAQ : IMMU) crève le plafond cette semaine et tous ceux qui l’ont lâchée pendant le sell off généralisé du mois de mars doivent s’en mordre les doigts… Le laboratoire a présenté des résultats pour son traitement oncologique, le sacituzumab govitecan, une thérapie à base d’anticorps qui cible les cellules cancéreuses.

L’étude se faisait en aveugle. Ainsi, la biotech n’avait pas accès aux résultats du test clinique. Seul un comité indépendant y avait accès et quand les résultats sont présentés, ils ont une crédibilité beaucoup plus élevée. Cela fait partie du nec plus ultra dans le domaine des essais cliniques.

Dans ce genre de cadre, si vous obtenez des résultats très clairs pour votre traitement, alors votre cours s’envole immédiatement. Le test a été arrêté car les résultats sont particulièrement probants dans le cadre des cancers du sein.

IMMU résultats cancers

C’est une excellente nouvelle pour la biotech qui a de très fortes chances de voir son traitement autorisé par la FDA et devrait pouvoir l’utiliser pour d’autres types de cancer. E.R.

Cannabis légal – 9 avril

Étrange télescopage des nouvelles cette semaine pour le secteur du cannabis légal aux États-Unis.

D’une part, la DEA (Drug Enforcement Administration) a annoncé qu’elle retirait enfin l’Epidiolex, le médicament contre l’épilepsie de GW Pharmaceuticals (GWPH), de la liste des substances qu’elle contrôle.

La nouvelle a une portée symbolique forte pour le CBD et ses vertus médicales et renforcera les ventes de l’Epidiolex aux Etats-Unis. Elles n’ont cependant pas attendues cette mesure à contretemps pour décoller. Normal puisque l’efficacité du traitement est prouvé et que la FDA a approuvé la commercialisation du médicament aux Etats-Unis.

D’autre part, nous apprenions hier le décès de Charlotte Figi, jeune égérie du mouvement pro-légalisation et du cannabis médical (CBD). Cette petite fille souffrait du syndrome de Dravet, une forme grave de l’épilepsie, et avait trouvé dans le CBD l’un des seuls traitements à même de réduire le nombre et la gravité de ses crises. Son décès est probablement dû au Covid-19.

Du côté des entreprises, iAnthus (IAN), implantée dans l’ensemble des États-Unis, a fait défaut sur sa dette et pourrait bien faire faillite prochainement et être vendue à la découpe. Il ne fait aucun doute que, malgré la hausse des commandes par internet dont nous vous parlions, l’épidémie en cours et le confinement qui lui est lié vont accélérer la faillite des entreprises les plus fragiles du secteur (et elles sont nombreuses). E. R.

Cryptomonnaies – 10 avril

Alors qu’une partie des places boursières du monde est fermée en ce Vendredi saint (elles le seront aussi le Lundi de Pâques), la cotation des cryptomonnaies elle, est sans répit.

L’humeur haussière de cette fin de semaine sur les marchés financiers classiques se reportera-t-elle sur les cryptomonnaies ouvertes pendant ce long weekend ?

La semaine s’engageait bien pour le bitcoin (BTC) qui décollait lundi au-dessus des 7 000 $, niveau au-dessus duquel il se sera maintenu tout au long de la semaine.

Mais cette nuit, le scénario a été modifié et la première cryptomonnaie baisse de près de 5% (daily). Simple baisse technique ou signe que la tendance baissière toujours présente reste menaçante ?

C’est en tout cas toujours une « peur extrême » qui agite les investisseurs sur ce jeune marché. F. D.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire