Accueil Investir L’oscilloscope : 8 juin au 12 juin

L’oscilloscope : 8 juin au 12 juin

par redaction

Semi-conducteurs – 8 juin

mouvements valeurs semi-conducteurs bourse

Et voilà les 2000 points enfoncés pour le SOX après une semaine épique qui l’emmène sur ses plus-hauts historiques ! Fondamentalement, il est difficile de croire aux explications que vous pouvez lire à droite à gauche qui affirment que la crise est dans les cours… Pour autant, le COVID-19 et sa distanciation sociale accélèrent la tendance de fond de la digitalisation des entreprises.

Et malgré toutes les guerres commerciales ou technologiques qui pourront agiter l’ensemble économique ChinAmérique, la digitalisation du monde qui est en cours passera par une explosion des besoins en puces informatiques. Sur le long terme, investir dans les acteurs des nouvelles technologies est probablement l’un des paris les moins risqués.

Cette semaine, ce sont les actions les plus décotées qui ont bondi. Micron (MU) ne s’échange qu’à un PER de 27 (quand AMD est à 130) et ON Semiconductor (ON) n’a pas encore récupéré son niveau de début d’année par exemple. E.R.

Internet et numérique – 9 juin

mouvements valeurs internet bourse

Champagne ! Le Nasdaq 100 a touché un plus-haut jamais vu jusqu’ici en atteignant 9 900 points ! Et des actions, dont les fondamentaux sont pourtant très douteux, sont parmi les grandes gagnantes de la semaine.

Criteo (CRTO), notre spécialiste français de la pub en ligne, prend plus de 30 % suite à l’annonce que « la baisse continue des revenus de la société pour le mois de mai par rapport au mois d’avril ne s’était pas matérialisée comme prévu… »

Groupon (GRPN), le spécialiste de l’achat groupé sur Internet et des réductions en tout genre, gagne 42 %. Les investisseurs pensent sans doute que les consommateurs vont se ruer sur le site pour profiter de ses bons plans, ce qui pourrait se tenir. A moins qu’ils n’aient lu l’interview du JDN : « Aujourd’hui, certains commerces ont besoin de Groupon pour se digitaliser«  Rappelons que la licorne n’a jamais réussi à équilibrer un budget et évolue en perte depuis sa création. E.R.

Biotechnologies – 10 juin

mouvements valeurs biotechs bourse

Comme souvent, les actions qui ont pris leur envol très vite corrigent derrière. C’est le cas d’Amyris (AMRS), dont Ray vous parlait la semaine dernière et qui perd 14 % cette semaine alors qu’elle avait gagné 45 %.

Le cas de la société israélienne Compugen (CGEN) n’est pas différent : l’action recule de 22,5 % cette semaine alors qu’elle avait gagné 27,20 % la semaine dernière. Pour autant, la biotech s’installe sur un puissant trend haussier, marquant des plus-bas toujours plus hauts après une poussée initiale début avril.

Compugen graphe bourse

Que fait Compugen pour exciter à ce point les investisseurs ? Le labo s’inscrit dans cette nouvelle tendance biotechnologique de la recherche de traitements par computation, bref de l’IA et du big data pour trouver de nouveaux remèdes : ce qu’on appelle la recherche in silico qui vient compléter la recherche in vitro et in vivo. Elle exerce dans le domaine de la génétique issue du codage du génome humain dans les années 2000.

Le modèle économique repose sur des recherches en propre (ici l’immuno-oncologie) et des partenariats avec des entreprises pharmaceutiques plus grosses (ici, Bristol Meyers, Bayer et Astra Zeneca) qui utiliseront sa plateforme de recherche avec leurs propres données.

Après dix ans d’existence, le laboratoire commence à présenter des résultats de Phase I-II enthousiasmants pour une trithérapie contre plusieurs types de cancer et à déposer des brevets – pour rappel, les résultats de Phase I visent surtout à démontrer l’innocuité d’un traitement. Le 3 juin, Compugen a obtenu le statut IND auprès de la FDA pour son candidat COM701. Nul doute qu’il y a du potentiel – la plus-value en un an est déjà de 400 % –, mais également des risques importants. E.R.

Cryptomonnaies – 11 juin

mouvements valeurs cryptos bourse

Le marché des cryptomonnaies paraît stable à l’heure où les investisseurs en bitcoin s’attaquent de nouveaux à la résistance des 10 000 $. Mercredi, une mèche acheteuse y est parvenue subrepticement, pour finalement retomber aujourd’hui, quelques 200 $ plus bas.

Le sentiment de marché, donné par l’indice Fear & Greed Index est au neutre depuis le début de mois.

La peur n’a pas encore laissé place à la cupidité, mais le franchissement et la tenue du cap des 10 000 $, ravivera certainement ce sentiment. F.D.

Fear & Greed Index

Cannabis légal – 12 juin

L’indice du cannabis légal était installé au-dessus des 100 depuis quelques semaines et se maintenait encore à 105 avant-hier. Il a rendu presque 10 % hier. Comme toujours les valeurs cannabis réagissent plus fort et plus vite à l’ambiance générale.

Et la journée d’hier a été difficile sur le marché global, suite à la crainte qu’une seconde vague virale ne touche les Etats-Unis. Le S&P 500 a rendu 5,89 % et le Nasdaq, 5,27%. E. R.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire