Accueil Internet & CommunicationsIndustrie du jeu vidéo [L’oscilloscope S44 Gaming Business] Des résultats records

[L’oscilloscope S44 Gaming Business] Des résultats records

par Arthur Toce
gaming-business

Commençons ce tour d’horizon du business des jeux vidéo avec la belle performance de Nintendo (JPY : 7974) dont le nouveau jeu de réalité augmentée, Mario Kart Home, se hisse directement à la troisième place de notre classement cette semaine – et ce malgré son prix plutôt cher (entre 90 € et 100 €).

mouvements ventes jeux video

Mieux encore pour nos amis japonais, Animal Crossing regagne du terrain et Super Mario 3D All Stars conserve sa place… Joli score donc pour Nintendo qui domine notre top 5 avec trois jeux au compteur.

De son côté, EA Games sauve les meubles avec un FIFA 21 qui se maintient en pole position (notons tout de même une légère contraction par rapport aux ventes réalisées par FIFA 20 l’année dernière) et NHL 21 (hockey) qui fait un score honorable sur une zone EMA pourtant peu favorable à cette licence…

mouvements ventes consoles

Sur le front des consoles, il fallait s’y attendre, les ventes de Switch retombent un peu, passant sous le seuil symbolique des 400k ventes/semaine (381k). D’une année sur l’autre, les ventes affichent toutefois 90k de plus – ce qui montre bien que le line up de jeux de Nintendo stimule les ventes de consoles. Attention toutefois à adopter le bon positionnement stocks/prix pour rester dans la course d’ici à Noël…

Comme je m’y attendais, douche froide pour Sony (NYSE : SNE) qui devrait vendre sa PS5 à perte… Et Hiroki Totoki de déplorer “une contribution négative pour le moment”. Il s’attend toutefois à un accroissement des bénéfices une fois l’univers PS5 bien installé. L’avenir nous le dira…

En matière d’univers actif, Sony pourrait peut-être s’inspirer de Microsoft (NASDAQ : MSFT) qui tire son épingle du jeu grâce aux stratégies audacieuses dont nous avons parlé il y a deux semaines.

Des résultats records et des OPA dans les tuyaux

On le sait, le secteur des jeux vidéo fait partie des grands gagnants du confinement épisode 1 (celui du printemps dernier donc). Pas étonnant que les investisseurs se soient engouffrés dans la brèche. En effet, si l’on en croit le dernier baromètre de DDM, les investissements ont explosé ces derniers mois. Ils ont atteint 5,2 Mds$ sur le T3 2020 pour un total, sur neuf mois, de 9,9 Mds$. Et cela ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin…

Cela ne vous aura pas échappé, la saison des méga-deals bat son plein en ce moment… [D’ailleurs si vous voulez en profiter, nous avons élaboré LA stratégie parfaite. Pour en savoir plus…] Le gaming ne fait pas exception, plusieurs petites acquisitions ayant eu lieu cette semaine en Europe. Il faut dire que le secteur est très attractif. Pour preuve, deux gros studios ont publié leurs résultats cette semaine et les chiffres sont explosifs…

Résultats records et petits délais

Force est de le reconnaître, la nouvelle stratégie mobile et upsell d’Activision Blizzard (NASDAQ : ATVI) paye. On note notamment une hausse de 270 % des revenus. Et la direction de commenter : “Le principal moteur de notre performance a été Call of Duty, qui s’est étendu sur PC, console et mobile avec le lancement d’expériences free-to-play.”

Affichant en moins d’un an 1,7 Mds$ de cash net au compteur, Activision Blizzard fait son entrée dans le cercle fermé des entreprises à gros cash flow. Si cela reste faible pour une boîte pesante 60 Mds$ de capitalisation, son potentiel d’accroissement s’annonce conséquent compte tenu d’une part du trend actuel sur le marché des jeux vidéo et, d’autre part, de ses licences de toute évidence très bankables.

Preuve supplémentaire de ce que j’avance, le recrutement redémarre. Après avoir massivement tranché dans ses effectifs en 2019, Activision Blizzard devrait prochainement renforcer ses équipes de 2 000 développeurs supplémentaires.

Chez Ubisoft Entertainment (CAC40 : UBIP), malgré une croissance moindre, les chiffres sont tout aussi excellents et la rentabilité est au rendez-vous. C’est d’autant plus intéressant lorsque pour qui garde en tête que l’éditeur des Lapins Crétins est loin d’avoir encore épuisé toutes ses cartouches… Si les lancements de Far Cry 6 et Rainbow Six Quarantine ont été décalés sur 2021-2022 pour cause de COVID-19, on attend très prochainement ceux Watch Dogs : Legion et Assassin’s Creed Valhalla, entre autres…

line up ubisoft

Comme vous pouvez le constater, la période de Noël sera cruciale pour le studio… Il ne fait par ailleurs aucun doute que le confinement épisode 2 (celui du moment donc) poussera les ventes européennes de jeux vidéo à la hausse.

Terminon avec les très bons résultats de Guillemots Corporation, petite sœur d’Ubisoft, avec sur le T3 2020 un chiffre d’affaires en hausse de 85 %, +73 % sur neuf mois. Bravo.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire