Accueil Energies et transports Paris-New York en moins de 40 minutes !

Paris-New York en moins de 40 minutes !

par Arthur Toce
us army hyperloop

Le 5 septembre dernier, l’Air Force Test Center a réussi l’exploit de propulser un engin sur des rails à la vitesse phénoménale de Mach 8.6, soit 10 619 km/h. Pour vous donner un ordre de grandeur concret, c’est comme si vous ralliez Paris à New York en 37 minutes. Quasi trois heures de moins que notre feu Concorde et ses 3h30.

Voilà qui laisse rêveur, ne trouvez-vous pas ?

Revenons donc à ce prodigieux tour de force. Regardez cette vidéo.

Comme les trains, une technologie peut en cacher une autre

Comme vous venez de le constater, l’exploit a ce petit quelque chose de phénoménale. Ne serait-ce que parce que cette vitesse n’a tout simplement jamais été atteinte !

Nous sommes largement au-delà des objectifs que se sont fixés les ingénieurs travaillant sur le développement de la technologie Hyperloop, soit entre 850 et 1 200 km/h. Dans la vidéo que nous venons de visionner, l’engin en question est dix fois plus rapide.

Alors, oui, et après ?

Eh bien tout l’intérêt de cette technologie est dans ce qui ne nous a pas été montré…

Je m’explique.

Que nous apprend l’US Air Force ? Finalement peu de choses. Une image et deux-trois informations. Résumons : l’engin a atteint Mach 8.6 sur une piste terrestre.

Que nous tait pour le moment l’US Air Force ? Eh bien d’abord la méthode de propulsion à l’œuvre dans les images que nous venons de voir et les véritables objectifs de cette technologie. Tout cela est encore tenu secret.

Ma conclusion ? Elle est évidente : cette technologie a un intérêt, militaire et/ou civil, considérable. Bon nombre de technologies ont d’abord eu des visées militaires avant de s’engager ensuite sur le terrain grand public. C’est le cas d’Internet, par exemple.

A quoi pourrait-elle servir ? Elle pourrait largement simplifier et amplifier les échanges entre certaines zones géographiques. Entre la France et la Russie, par exemple. Mais ne rêvons pas, je vois mal les Américains implanter une telle technologie en territoire russe.

Mais là n’est pas la question finalement. Peu importe quelles seront les implications de cet hyperloop du futur. Comme d’habitude, tout sera question de coûts et de financements. Alors pourquoi pas.

Pour l’heure, elle nous démontre encore une fois, qu’en matière de technologie – c’est le cas de le dire –, tout peut aller très vite. L’innovation technologique est partout. Et, la techno star d’aujourd’hui, celle qui a la grande faveur des médias, sera sûrement celle qui se fera coiffer au poteau par une autre un peu plus en avance !

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire