Accueil Internet & CommunicationsIndustrie du jeu vidéo [PEA] 3 valeurs gaming qui puisent dans le métavers

[PEA] 3 valeurs gaming qui puisent dans le métavers

par Arthur Toce
metaverse gaming PEA

[L’industrie du jeu vidéo coche toutes les cases pour permettre à l’investisseur particulier de s’exposer à la tendance du métavers en toute simplicité. Métavers et gaming, c’est justement là, à la jonction de ces deux tendances, que le Web3 prend tout son sens. Un nouvel espace parfaitement propice à la phygitalisation des objets favorisée par les NFT, et soutenue par le développement de la blockchain et des cryptomonnaies…. Sur ce thème, en Europe, les grands acteurs du secteur se comptent sur les doigts de la main…]

Je vous le disais la semaine dernière, le métavers existe déjà, dans le gaming. Et c’est pour moi l’un des meilleurs moyens de s’exposer à cette tendance, passionnante certes, mais encore balbutiante. Et qui plus est difficile à appréhender pour l’investisseur particulier.

Si vous me suivez depuis un certain temps, vous le savez, je crois très fort au potentiel boursier de l’industrie du jeu vidéo. C’est l’un de mes secteurs préférés pour investir. D’abord, parce qu’il affiche une très forte croissance. Ensuite, parce qu’il est encore très, très, loin d’avoir exprimé tout son potentiel. Et c’est le moins que l’on puisse dire !

En outre, et au risque de me répéter, le métavers – un univers parallèle donc – n’aura d’intérêt que si le public lui en trouve un. Et, de ce point de vue, force est de le reconnaître, le gaming a toutes les cartes en main pour réussir ce tour de force.

statistiques utilisateurs gaming

Les statistiques d’un jour comme les autres dans l’univers du gaming en ligne. Réunir plusieurs
millions de personnes en ligne chaque jour est ordinaire

D’ailleurs, au passage, ce n’est pas un hasard si la deuxième entreprise dans le monde des casques de réalité virtuelle n’est autre que Sony, un champion du secteur du gaming. Pourtant, plusieurs autres entreprises excellant dans le hardware auraient pu prendre sa place : Xiaomi, Samsung et bien d’autres ont essayé d’avoir la part du lion, sans succès. Même Oculus, numéro 1 qui appartient à Facebook, a créé son avance autour de ces jeux de réalité virtuelle.

L’évolution vers le métavers, avec une fusion du réel et du virtuel accompagnée d’une phygitalisation des objets (une version physique et une version digitale), sera très porteuse. Particulièrement dans le secteur du gaming. L’entreprise GAP s’est d’ailleurs récemment lancée sur le créneau, entre autres bien sûr – nous avons par exemple déjà évoqué ici le cas de Nike.

C’est justement là, à la jonction des deux mondes, que le Web3 prend tout son sens… Et c’est aussi pour cela qu’un petit détour s’impose.

Le Web3, l’Internet du métavers

La notion de métavers se recoupe avec une autre grande tendance : le Web 3.0. Le Web3, c’est le mot-valise pour parler d’une nouvelle forme de web.

Le Web 1.0 a été celui de la lecture partout. On pouvait publier une information et la rendre disponible immédiatement pour le monde entier. La plupart de ses champions ont aujourd’hui disparu, à l’exception notoire du moteur de recherche Google qui a rendu vraiment accessible cette masse inédite de données.

Le Web 2.0 est celui de la lecture/écriture, c’est l’univers des réseaux sociaux. On peut non seulement lire, mais également écrire. Le Web 2.0 a rendu cela simple pour tous. Nous sommes encore à cette étape aujourd’hui.

L’ambition du Web 3.0, encore balbutiant, est d’ajouter une couche de propriété et de confiance automatisée. Ce Web 3.0 s’incarne principalement aujourd’hui dans les promesses de la blockchain et est porté par les développeurs du monde des cryptomonnaies.

web3

Et si on croise, le Web 3.0 avec la tendance du métavers, on obtient une fusion encore plus avancée du monde physique avec les mondes virtuels. C’est sur ce principe que repose la plupart des cryptomonnaies estampillées métavers, comme Sandbox ou Decentraland.

Vous l’aurez compris, le Web3 favorise le transfert de propriété entre le virtuel et la phygitalisation. Le tout, en essayant de créer une identité propre pour la personne qui l’accompagne dans cette fusion digital/réel. Et, là encore, pour moi, le gaming est un secteur en avance dans ce genre d’application.

C’est pourquoi je pense que, pour capter une part de la valeur de ces métavers à venir, investir dans le jeu vidéo est une idée superbe. Et puis, entre nous, le secteur du jeu vidéo a eu une performance boursière 2021 très décevante, alors que les fondamentaux ne cessent de se renforcer… Le moment semble donc idéal.

chiffres marché gaming

3 valeurs gaming labellisées métavers

Pour en profiter depuis votre PEA, les choix ne sont pas légion. En Europe, les grands acteurs sont au nombre de trois :

  • le studio français géant Ubisoft, créateur des Lapins Crétins, de Rayman ou encore d’Assassin’s Creed ;
  • le jeune titan polonais CD Projekt Red qui a construit sa croissance sur The Witcher ;
  • et, enfin, Embracer le Suédois boulimique de croissance externe…

En Europe, les grands acteurs sont au nombre de trois

Le Français Ubisoft est empêtré dans des scandales de harcèlement internes qui indiquent un problème de management durable. En outre, sa stratégie de long terme est trop centrée sur le développement interne de licences très précises.

La grande force de CD Projekt Red est son avance dans l’horizontalisation de ses licences, c’est-à-dire l’adaptation de ses grandes réussites vidéoludiques en séries, films, livres, etc. L’adaptation réussie de The Witcher, une de ses licences phares, dont vous suivez peut-être l’adaptation en série sur Netflix, l’illustre parfaitement. Cependant, sa deuxième licence principale, Cyberpunk 2077, attendue pendant des années, subit de multiples difficultés.

Enfin, Embracer est un boulimique de croissance externe. Il n’existait pas en 2010 et est, aujourd’hui, le troisième acteur du secteur. Il a d’abord profité de la faillite du grand studio THQ, puis a incorporé une multitude de petits studios européens. Embracer me semble le plus à même d’innover aujourd’hui et sa diversification est rassurante pour l’investisseur.

[Attention, cet article n’a pas valeur de recommandation d’achat. Les informations contenues dans Opportunités Technos sont uniquement données à titre informatif. Nous conseillons à nos lecteurs de consulter, avant d’investir, un courtier ou conseiller financier indépendant agréé.]

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

1 commentaire

Magdelaine 22 mars 2022 - 20 h 38 min

Vous connaissez dogami ? Très intéressant !

Reply

Laissez un commentaire

FERMER
×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aidez ?