Accueil Santé et Biotech Pfizer déclenche un flash krach. Restez stratège

Pfizer déclenche un flash krach. Restez stratège

par Arthur Toce
vaccin pfizer bourse

[COVID-19: Pfizer est-il notre nouveau faiseur de vaccin ? Pour l’heure rien n’est moins sûr… En revanche, hier, il s’est transformé en vrai faiseur de marchés, offrant au CAC 40 une hausse journalière magistrale. Ne soyons pas dupes, ceci est un krach… Comment en tirer profit ? ]

Pour l’investisseur, 2020 est une année folle. Personnellement, je trouve que c’est une excellente année même si je dois vous avouer que, comme tout le monde, je suis quand même un peu déboussolé.

Le vaccin anti-COVID de Pfizer serait efficace à 90%

Mon avantage ? Une stratégie bien à moi. Ma stratégie est la même depuis des années – et elle marche plutôt bien : COMPRENDRE les entreprises, le business dans lequel j’investis. Bien sûr, ce n’est pas du 100 % infaillible. Parfois, on ne comprend pas aussi bien qu’on le voudrait… mais, croyez-moi, plutôt que d’investir à l’aveugle et au doigt mouillé, cela reste une étape majeure à intégrer dans votre routine d’investisseur.

C’est très important. Je vais vous expliquer pourquoi avec un exemple très concret : Pfizer (NYZE : PFE), le faiseur de vaccin.

Le CAC 40 s’offre une fête comme jamais

Donc, hier, les marchés se sont enflammés. Et pas qu’un peu… Le CAC 40 a réalisé l’une des plus grosses journées de son histoire. Accrochez-vous : il a progressé de 7,57 % en une séance ! Pourquoi cette envolée ? Tout simplement parce que, sur un échantillon de moins de 100 patients, Pfizer a déclaré avoir obtenu d’excellent résultats… Son vaccin anti-COVID serait efficace à 90 %.

hausse CAC40 9 novembre 2020Grosse enflammade du CAC 40, hier en séance…

Les marchés sont vraiment de grandes têtes molles… Une “bonne nouvelle” et c’est la grande liesse boursière. En tant qu’investisseur faut-il suivre le mouvement ? Non. Et ce, pour la simple raison que nous n’avons pour l’instant aucune information sur ce fameux candidat-vaccin, ne serait-ce que sa durée de protection pour commencer… Rien n’indique non plus que la poursuite du test de Phase III, sur un échantillon bien plus important donc, donnera d’aussi bons résultats.

Quitte à s’essayer aux projections, quid de la future production de ce vaccin ? Le labo l’a indiqué lui-même, il devrait pouvoir produire 50 millions de doses avant la fin 2020 et 1,6 milliard en 2021. Cela dit, partant du principe qu’il faut deux doses pour bien vacciner, au mieux, Pfizer ne pourra donc vacciner que 825 millions de personnes…

Et ça, c’est vraiment le meilleur des scénarios, le plus théorique. On oublie bien vite la complexité de distribution de ce genre de traitement ­­– sans parler du fait qu’il faut que les gens acceptent de se faire vacciner. Le transport et la gestion d’un vaccin sont incroyablement compliqués, Pfizer le reconnaît lui-même et a bien énuméré tout cela dans son communiqué.

Nous sommes ni plus ni moins en présence d’un flash kach inversé

Comme vous pouvez le constater, il y a encore quelques paramètres à prendre en compte avant de crier victoire. Pourtant, suite à quelques tweets sur le compte de Pfizer, le marché s’est débridé, passant de risk on à risk off. C’est à croire que l’épidémie est enfin derrière nous… Noël est sauvé ! Nous pourrons tous faire nos achats bien entassés aux Galeries Lafayette ou en flânant sur le bon vieux marché de Noël de Strasbourg…

Eh bien désolé de vous décevoir, cher lecteur, nous n’en avons pas du tout fini avec cette épidémie… et nous célèbrerons certainement les fêtes de fin d’année sur Zoom. Pour moi, nous sommes face à un phénomène que j’appelle “la poubelle devient de l’or” (et vice versa). Nous sommes ni plus ni moins en présence d’un flash kach inversé.

Stratégie et krach

Je m’explique. Hier, nous avons eu une totale inversion des valeurs : l’aérien et le tourisme ont décollé. Les valeurs COVID ont dévissé.

L’affolement des cours est lié au phénomène mécanique de short squeeze. Les gens qui ont des positions vendeuses sur l’aérien ont un appel de marge qui fait monter les cours. Il manque du papier et ça s’emballe. Voilà.

Que fait l’investisseur stratège pendant un krach ?

Mais, quand même, cher lecteur, on ne construit pas un retournement de long terme sur une séance explosive. Un retournement se construit dans le temps. GL Event, spécialiste de l’événementiel, Air France et tant d’autres vont encore faire des pertes au premier semestre 2021. Ces sociétés, même une fois l’environnement normalisé, mettront plusieurs années à retrouver une santé correcte.

Que fait l’investisseur stratège pendant un krach ?

Nous avions recommandé aux lecteurs de NewTech Insider d’entrer dans EuroBio Scientific, un des leaders des tests COVID, sous 8 €. L’annonce de Pfizer a envoyé notre action au tapis, lâchant -20 % dans la journée, -35 % au plus fort de son plongeon ! Cela vaut pour toutes les valeurs COVID. C’est le cas Moderna ou Inovio qui pourtant, tout comme Pfizer, travaillent sur un vaccin de type ARN.

Que fait un stratège dans ce genre de situation ?

Il analyse la news sur le vaccin de Pfizer :

  • positif à long terme : la découverte du vaccin s’est faite très rapidement, c’est le fruit de l’innovation qui va de plus en plus vite et de l’essor des biotechs ;
  • positif à court terme : les vaccins basés sur la technologie mRNA ont de bonnes chances d’être bons, on approche donc de la fin de cette pandémie ;
  • négatif : l’industrialisation et la distribution sont complexes ;
  • négatif : le nombre de doses est limité ;
  • négatif : incertitude, nous disposons de peu de datas pour le moment (résultat sur un échantillon de 97 personnes).

Maintenant qu’on à les cartes en mains, réfléchissons un peu. Voir Eurobio Scientific et Biosynex faire le grand plongeon alors que je connais la valeur de ces entreprises – lesquelles engranger du cash “COVID” chaque semestre tant que la pandémie durera – ne me fait pas cogiter bien longtemps.

Je note par ailleurs que les vaccins seront potentiellement disponibles – massivement j’entends – en juin 2021 et que le risque de surcharge des hôpitaux ne devrait pas faiblir avant mars.

J’évalue donc mon portefeuille. J’ai des MINT en cours d’OPA… Je vends mes MINT et mes Theradiag. Je réarbitre mon portefeuille à court terme pour lui offrir un meilleur rapport rendement-risque et j’achète du Biosynex, du Novacyt et de l’Eurobio Scientific à prix bradés.

tableau day trading AT

Je revends Novacyt dans la journée. Le gain total tous titres confondus est supérieur à 10 000 €, lundi à 17h10. Je vais sûrement garder le reste et attendre un peu que les marchés reprennent leurs esprits. Ensuite, je ferai le mouvement en sens inverse : vente de ces titres pour racheter Theradiag et MINT.

Le gain total est supérieur à 10 000€, lundi à 17h10

Ce krach à la hausse n’avait rien d’une hausse fondamentale ou d’un changement de paradigme. Non c’était juste un emballement temporaire renforcé par la construction des marchés.

Dans un Krach à la hausse dû à un short squeeze, il est complexe de rentrer car il est difficile de savoir où s’arrêteront les rachats. En revanche, cela fait souvent décaler d’autres valeurs connexes et, si on connaît bien les entreprises, il y a de l’arbitrage court terme à faire. Cependant, ceci n’est faisable que si on connaît ses dossiers à la perfection, car il faut aller vite. [C’est comme ça que travaille les rédacteurs de NewTech Insider, pour moins de 30 centimes par jour, vous pouvez profiter des valeurs qu’ils suivent.]

Conclusion temporaire. Au final, qu’est-ce que je retire de la dernière news de Pfizer ? D’une part, j’engrange quelques euros vite fait, et, d’autre part, je constate que la technologie progresse à une vitesse complètement dingue. Dix mois pour mettre au point un vaccin, c’est du jamais vu. Rendez-vous compte, il n’y a presque pas de vaccins sur les coronavirus. Et là, avec quelques milliards, Pfizer a réussi en dix mois à créer ce qui pourrait être un vaccin. Quelle prouesse ! Quel talent ! Quel exemple pour l’humanité !

La tech est le meilleur compartiment pour investir !

J’en conclus que rien n’arrêtera la tech et l’innovation. C’est le meilleur compartiment pour vos investissements !

Y aura-t-il du monde entassé dans des hôtels FRAM aux Canaris cet été ? Impossible à savoir, mais je sais qu’on reprendra les voyages, je sais qu’on aura des avions peu polluants, je sais tout simplement que malgré l’auto-flagellation à la mode par chez nous, l’humanité continuera à croître et on aura tous un iPhone ou autre dans la poche. On aura tout ça car la technologie nous permettra de faire mieux et plus avec moins.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire