Accueil A la une Profitez de l’explosion des dépenses de santé asiatiques

Profitez de l’explosion des dépenses de santé asiatiques

par Etienne Henri
système santé asie

Nous avons vu hier que la conjonction d’une évolution démographique inéluctable et de la hausse du pouvoir d’achat dans les pays d’Asie vont conduire à une augmentation sans précédent des dépenses de santé.

Avant de découvrir un moyen simple d’en profiter en tant qu’investisseur particulier, découvrons un facteur supplémentaire qui va exercer une formidable pression à la hausse sur le secteur asiatique de la santé.

Le tourisme médical prend son envol

Nous bénéficions en France d’une prise en charge médicale de qualité et d’une excellente couverture des dépenses de santé à titre individuel. Cet état de fait relève toutefois plus de l’exception que de la norme – même au sein des pays développés.

Dans nombre de pays, se faire soigner à domicile n’est pas une évidence et, de fait, une véritable industrie du tourisme médical a vu le jour.

Deloitte prévoit ainsi que la zone Asie+Australie représentera d’ici trois ans plus de 24 % des dépenses de santé mondiales.

Les patients qui choisissent de voyager à l’étranger pour se faire soigner peuvent le faire pour deux raisons. Ils peuvent prendre cette décision car ils font partie de l’élite riche dans un pays qui ne propose pas de prise en charge de qualité. Ces voyageurs cherchent le meilleur quels que soient le prix et la distance, à l’image du président algérien Abdelaziz Bouteflika récemment hospitalisé en Suisse…

D’autres sont prêts à se déplacer non pas pour la qualité, mais pour le prix. En cas de couverture médicale ne prenant pas en charge 100 % des dépenses, le reste à charge peut s’avérer plus cher que l’ensemble du traitement dans un pays étranger !

Tout un écosystème s’est créé autour de cet arbitrage des dépenses de santé. Il est désormais possible de comparer, en quelques clics, le coût de toutes les opérations courantes parmi tous les pays disposant de systèmes de santé ouverts aux voyageurs étrangers.

Un pontage cardiaque coûte par exemple en moyenne 123 000 $ aux Etats-Unis, contre seulement 17 000 $ à Singapour – dont le système de santé n’est pourtant pas dix fois moins performant que celui d’oncle Sam. Une couronne dentaire, facturée 2 500 $ aux Etats-Unis ne coûte que 1 300 $ en Corée du Sud. Dans ces conditions, nombre de patients prennent la peine de traverser la planète pour effectuer leurs interventions non-urgentes. Ils peuvent ainsi économiser l’équivalent d’une vie d’économies !

Au fil de l’amélioration de la qualité des soins dans ses principales métropoles, l’Asie va devenir une véritable plaque tournante du tourisme médical. S’additionnant aux besoins de la population intérieure vieillissante, cet afflux de patients étrangers va faire du secteur de la santé asiatique une référence mondiale.

Deloitte prévoit ainsi que la zone Asie+Australie représentera d’ici trois ans plus de 24 % des dépenses de santé mondiales.

La bonne nouvelle est que nous pouvons en profiter depuis la France.

Investissez sur l’ensemble des leaders du secteur

Le stock picking est une activité compliquée en France et un exercice encore plus périlleux sur les marchés étrangers. C’est pour cette raison que je ne vous conseille que très rarement d’investir directement dans des actions cotées à l’autre bout du monde – et plus particulièrement en Asie.

Il est en revanche possible d’investir sur l’ensemble du secteur de la santé asiatique grâce à l’ETF KURE (NYSE:KURE) dont l’objectif est de répliquer l’évolution de l’indice MSCI China All Shares Health Care. Cet indice regroupe de nombreuses entreprises basées en Chine, à Hong Kong et aux Etats-Unis qui opèrent sur le secteur de la santé au sens large : l’indice couvre les activités de R&D, de production d’équipements médicaux, d’administration informatique pour hôpitaux et de médecine orientale traditionnelle.

ETF KURE pour jouer santé asie

L’ETF KURE vous apporte une exposition très variée au marché asiatique de la santé. Ci-dessus, ses 10 plus grandes lignes par poids décroissant. Crédit : KraneShares

La plupart des brokers vous donnant accès aux actions américaines vous permettront de placer un ordre sur cet ETF coté à New York.

Avec une seule ligne, vous serez exposé à l’ensemble du secteur et n’aurez pas à séparer le bon grain de l’ivraie. Vous vous éviterez également la phase de recherche d’informations financières régulières, particulièrement délicate dès que l’on parle de valeurs asiatiques.

Pour ce service, l’émetteur facture des frais annuels de 0,82 % seulement – un tarif plus que raisonnable au vu du service rendu.

Avec KURE en portefeuille, vous serez idéalement positionné pour profiter de cette tendance de fond qui devrait s’étendre sur l’ensemble de la prochaine décennie !

Articles similaires

Laissez un commentaire