Accueil Internet & Communications Retour sur la dernière “Keynote Apple”

Retour sur la dernière “Keynote Apple”

par Ray Blanco
keynote apple iphone 12 2

Le 13 octobre, tout le monde s’est connecté pour voir ce que Tim Cook & Cie avaient à dire lors de cet événement Apple (NASDAQ : APPL) attendu depuis longtemps…

Et je dois reconnaître qu’on ne nous a rien révélé que nous ne savions déjà.

La Keynote a débuté avec le dernier modèle d’enceinte connectée HomePod : le HomePod Mini. A 99 $, le tarif rivalise avec l’Echo Dot, d’Amazon. Bien entendu, tous les HomePod pourront communiquer entre eux et avec votre iPhone.

En parlant d’iPhone…

Apple a divulgué les spécifications de l’iPhone 12 : il existe trois versions (mini, normale et pro). Ils sont plus fins et épurés… Ils ont plus de caméras et elles ont été améliorées.

Comme prévu, l’iPhone 12 sera également compatible 5G. L’iPhone 12 intègrera des antennes 5G et des composantes radiofréquence sur mesure.

Aucune surprise, en vérité…

Mais Quid du Halo-Fi ?

L’Internet par satellites n’a pas été évoqué lors de cet événement. Mais, là encore, ce n’est pas vraiment une surprise.

Apple a engagé des dizaines d’experts du domaine de l’aérospatiale et des satellites

Apple a la réputation de garder le secret jusqu’à ce que tout soit finalisé, et prêt à être lancé. Ce n’est pas parce que l’on n’a rien appris à ce sujet que les ingénieurs d’Apple ne sont pas en train de travailler dur pour sortir cette technologie…

Apple a déjà engagé des dizaines d’experts du domaine de l’aérospatiale et des satellites.

Pour rappel : en décembre dernier, Bloomberg a signalé qu’Apple s’était fixé l’objectif sur cinq ans de faire fonctionner votre iPhone n’importe où dans le monde via le satellite. Selon cet article, l’intérêt de Tim Cook à l’égard de ce projet sous-entend que “c’est une priorité, pour l’entreprise”.

Dans le même temps, SpaceX a lancé 60 nouveaux satellites pas plus tard que la semaine dernière. Selon Elon Musk, une fois que les satellites auront atteint leur destination, SpaceX sera en mesure de déployer un bêta test sur certaines zones des Etats-Unis et du Canada.

Doit-on avoir peur que SpaceX arrive en premier ?

Absolument pas. En fait, ce serait peut-être mieux, si c’était le cas.

Apple n’est pas doué pour être le premier à faire quelque chose… Apple est doué pour le faire mieux.

Apple n’a proposé ni le premier lecteur MP3, ni le premier PC, ni le premier smartphone…

Apple n’a proposé ni le premier lecteur MP3, ni le premier PC, ni le premier smartphone…

Mais la société a bouleversé ces marchés lorsqu’elle les a pénétrés.

Je dis que c’est une bonne chose que la société prenne son temps pour perfectionner le système.

Trop d’entreprises dédiées aux satellites ont échoué, par le passé, ou fait faillite.

Apple dispose des outils et des financements nécessaires pour pouvoir fournir le produit parfait.

Je suis convaincu qu’avec le recrutement de tous ces experts, il est plus que probable qu’Apple nouera un partenariat avec d’autres entreprises expertes dans le domaine de l’aérospatiale et des satellites.

La possibilité d’une acquisition ou d’un partenariat avec Apple pourrait signifier un énorme gain, pour ceux qui auront investi dans cette entreprise plus modeste.

Par ailleurs, un partenariat avec une grande entreprise pourrait se révéler bénéfique des deux côtés.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire