Accueil IA et robotique Robotique – Franprix s’apprête à tester des robots-livreurs dans Paris

Robotique – Franprix s’apprête à tester des robots-livreurs dans Paris

par Vanessa Popineau
robot twinswheel

TwinswHeel, future nouvelle figure du commerce de proximité.
En magasin, il peut faire office de caddie puis vous livrer ensuite à domicile.
Crédit : TwinswHeel

 

L’enseigne Franprix (groupe Casino Guichard Perrachon – CASP) s’apprête à tester un tout nouveau mode de livraison de courses à domicile. Peu commun même, comme nous le rapporte Le Parisien qui a eu la primeur de l’information.

Et, puisqu’elle met en scène un petit robot, l’expérience ne manquera pas de donner des allures de Guerre des étoiles aux rues du XIIIe arrondissement. Ceci étant dit, n’espérez tout de même pas voir BB-8 ou R2D2 débouler avec vos courses au pied de votre immeuble, c’est TwinswHeel qui remplira cette fonction.

Développé par la startup éponyme, ce petit véhicule, tout en rondeur monté sur deux roues plus grosses que lui, affiche 5-10 km/heure au compteur, 30 km d’autonomie et peut embarquer dans son coffre de 40 litres autant de kilos de courses.

Repenser le commerce de proximité

Muni d’un système de géolocalisation et bardé de capteurs, TwinswHeel peut en théorie se déplacer de manière quasi-autonome. Ne vous inquiétez donc pas, le chihuahua de votre voisine ne devrait courir aucun risque. Et ce d’autant que ce petit robot-livreur effectuera ses premiers déplacements accompagné d’un opérateur.

L’idée ? Evaluer, en conditions réelles, son comportement et la manière dont il s’insère dans la vie de quartier avant l’obtention des autorisations de circulation règlementaires. « Nous anticipons également les futures problématiques de transports dans les villes. Par exemple, demain, si les rues ferment à la circulation ou intègrent des péages, nous devons dès à présent réfléchir à des solutions », expliquait fin novembre François Alarcon dans les colonnes du Parisien.

Cette nouvelle solution de livraison fait partie des 15 lauréats de l’appel à projets lancé par Urban Lab, le laboratoires d’expérimentation de la ville de Paris. Les premiers essais commenceront courant 2019.

Décidément, le groupe Casino se positionne de plus en plus comme le supermarché du futur – d’aucuns oseraient même dire comme l’Amazon français. Il annonçait d’ailleurs hier qu’il allait ouvrir un magasin entièrement automatisé dès mars 2019.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire