Accueil BlockchainBitcoin et cryptomonnaies Le Salvador mine un Bitcoin 100% volcanique

Le Salvador mine un Bitcoin 100% volcanique

par Jonas Elmerraji
minage bitcoin géothermie

[Premier pays à faire du Bitcoin une monnaie légale sur son territoire, le Salvador, par la voix de son président Nayib Bukele, continue sur sa lancée. Le minage de cryptommonaies est trop énergivore ? Qu’à cela ne tienne, le pays à la solution : il mine en utilisant l’énergie géothermique produite par l’un de ses nombreux volcans…]

Après La Communauté de l’anneau – pour ceux qui ont la référence –, je vous présente La Communauté du Bitcoin… Et, à ce titre, Nayib Bukele en est peut-être l’un de ses membres les plus éminents, en ce moment.

Je vous plante le décor.

Le Salvador a ouvert une ferme de minage de bitcoins au pied d’un volcan

Nous sommes au Salvador, en 2021. Le Salvador, c’est presque le Mordor, en plus sympa et avec, en prime, une végétation beaucoup plus luxuriante. En effet, ce petit pays d’Amérique Centrale, nouvelle crypto-Terre du Milieu, compte sur son territoire de très nombreux volcans. Et, à défaut d’y forger des anneaux, certains d’entre eux permettent d’extraire du… Bitcoin !

Si l’info peut vous paraître cocasse, elle est on ne peut plus sérieuse. Direction donc le Salvador pour faire le point.

Une ferme de minage à fleur de volcan

Nayib Bukele est le président du Salvador. Et, début septembre, il a fait passer une loi faisant du Salvador le premier pays au monde à adopter le Bitcoin comme monnaie ayant cours légal. [J’en ai parlé ici.]

Bien sûr, à décision choc, mise en place compliquée… Toujours ! Les difficultés se sont amoncelées. Comme je l’ai déjà expliqué, à ce moment-là, rien n’était vraiment prêt, techniquement, pour aider le pays à franchir le cap. Bref, il y a eu de nombreux ratés à déplorer…

Mais le Salvador n’a pas rétropédalé pour autant. Il ne s’est pas laissé abattre, a tenu bon et maintenu sa décision. Mieux, il est même allé beaucoup plus loin encore, en décidant d’ouvrir une ferme de minage au pied d’un volcan.

L’idée vous paraît saugrenue ? Pourtant elle ne l’est pas. Elle repose tout simplement sur la puissance de la géothermie et est 100 % écologique.

Un Bitcoin 100 % propre ?

Je m’explique. On connaît tous l’impact [négatif] des cryptomonnaies sur l’environnement. C’est l’une des choses que l’on reproche le plus au Bitcoin.

La consommation d’énergie du Bitcoin est d’ailleurs l’une des raisons qui ont justifié le refus de la Banque mondiale, lorsque le pays lui a demandé de l’aider à faire du Bitcoin une monnaie ayant cours légal. Il faut dire qu’une seule transaction en Bitcoin consomme 1 810,74 kWh d’énergie. C’est ce qu’utilise en deux mois un foyer américain, en moyenne.

Voilà pourquoi le Salvador a décidé, pour contourner le problème, de miner du Bitcoin en utilisant l’énergie géothermique produite par l’un de ses volcans. Dès le mois de juin, sur Twitter, Nayib Bukele a déclaré la chose suivante :

« Je viens de demander au président de LaGeoSC (notre société nationale d’électricité géothermique) d’élaborer un plan pour proposer des sites de minage de bitcoins utilisant l’énergie bon marché, 100 % propre, 100 % renouvelable et zéro émission, provenant de nos volcans. Cela va évoluer rapidement ! »

Et, il y a deux semaines environ, le pays a fait ses premiers pas dans le minage de bitcoins, le Président dévoilant autour d’un tweet le site de production…

Le pays aurait déjà commencé ses premières extractions…

Malgré les défis, la tendance reste la même

Bien qu’il ne soit pas totalement nouveau, ce type de projet n’en demeure pas moins intéressant. Mais, si vous voulez mon avis, je ne crois pas que l’utilisation d’énergies renouvelables règle pour de bon le problème d’électricité du Bitcoin. Il sera peut-être plus écologique mais le fait est que, comme je l’ai dit plus haut, chaque transaction en Bitcoin consomme trop d’énergie.

Tant que le Bitcoin se maintient au-dessus des 40000$, la tendance haussière reste intacte

Cela dit, aucun des défis qui se dressent devant lui ne semble pouvoir arrêter la cryptomonnaie. Même ce problème énergétique se réglera à un moment ou un autre.

Que ce soit la répression chinoise contre les cryptomonnaies ou les problèmes rencontrés par le Salvador pour faire du Bitcoin une monnaie ayant cours légal, voici ce qu’il est important de retenir : tous ces problèmes, contretemps et questions techniques auxquels le Bitcoin est confronté peuvent être réglés avec le temps.

Cela ne change donc rien, pour l’instant, à sa trajectoire boursière.  Tant que le Bitcoin se maintient au niveau de plus ou moins 40000$, la tendance haussière demeure intacte. Nous allons surveiller les choses de près. A suivre…

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire