Accueil Nouvelles technologies Secteur pétrolier : nous entrons dans une zone d'achat

Secteur pétrolier : nous entrons dans une zone d'achat

par thomaschaize

Voici ma quatrième analyse technique à court terme depuis le mois de mars 2009 sur le prix du pétrole. J’espère qu’elle aura la même réussite que les trois précédentes analyses.

Habituellement le court terme m’intéresse peu, je préfère les grandes tendances à long terme. Mais début 2009, le court terme et le long terme se sont donné rendez-vous dans la zone des 30 dollars et il était difficile de ne rien écrire à ce sujet.

Similitudes entre 2007 et 2009
(1) : Le bas est atteint en début d’année 2007 et fin décembre 2008 (trait rouge numéro 1).

(2) : Le cours du baril de pétrole revient tester la moyenne mobile à 50 jours après être passé au-dessus (cercle vert numéro 2).

(3) : Apres le croisement de la moyenne mobile à 50 jours et à 200 jours, qui forme une croix dorée, le cours du pétrole revient tester la moyenne mobile à 50 jours et à 200 jours.

(G) : La similitude est telle, que même mes deux rapports sur la géothermie ont été publiés dans des zones très semblables.

Seule différence, en 2007, le cours du pétrole a rebondi dans la zone des 50 dollars (plancher), alors que fin 2008, c’est la zone des 30 dollars qui avait servi de support.

Etape importante
Le niveau de prix actuel est très important à surveiller :

Négatif : un passage prolongé sous la moyenne mobile à 200 jours (+/- 57 dollars) serait un signal très négatif à moyen terme. Cela entraînerait la moyenne mobile à 50 jours sous la moyenne mobile à 200 jours — signe de reprise temporaire de la tendance baissière de juillet 2008.

Positif : rebond dans le secteur des 58/60 dollars, les prix reviennent au-dessus de la moyenne mobile à 50 jours, cela indiquera que la tendance haussière à moyen terme est intacte.

C’est un niveau de prix intéressant pour acheter le secteur de l’énergie en gardant un oeil sur la moyenne mobile à 200 jours.

<img height="218" alt="Graphique du p

Articles similaires