Accueil Internet & Communications Le seul moyen de résoudre le problème des zones blanches

Le seul moyen de résoudre le problème des zones blanches

par Ray Blanco

Dans le monde actuel, il est difficile d’imaginer la vie sans internet. Même si vous ne possédez pas de smartphone, l’Internet haut débit est présent depuis près de 20 ans dans tous les foyers.

Et pourtant, même aujourd’hui, on estime qu’un Américain sur quatre n’a pas accès à l’Internet haut débit.

Comme l’indique le graphique ci-dessous l’adoption de l’Internet haut débit a été rapide, dans les foyers, les dix premières années de son arrivée. Mais depuis, elle stagne.

 

Et ce pour deux raisons : les gens n’ont pas accès à un Internet bon marché et les sociétés considèrent qu’il est trop coûteux de l’installer dans les zones rurales.

Il a été démontré que les zones les moins peuplées payent un tiers de plus – pour la bande passante la moins chère – que ceux qui vivent dans des zones très peuplées.

Et le COVID-19 a rendu ces problèmes encore plus apparents.

Les écoliers et nombreux travailleurs contraints au confinement ont eu besoin d’un Internet haut débit pour accéder aux cours et réunions en ligne.

Or les rustines appliquées en urgence pour que les gens aient accès à cet internet haut débit ne sont qu’une solution temporaire à un problème bien plus vaste.

Quel est la solution ?

Beaucoup de monde milite en ce moment pour que le gouvernement intervienne en vue de « connecter l’Amérique ».

Certaines sociétés privées ont tenté par le passé de déployer la fibre optique pour fournir des gigabits de bande passante aux populations, mais elles n’y sont pas parvenues en zone rurale, en raison des coûts.

Le gouvernement dépense déjà 20 Mds$ pour amplifier la bande passante en zone rurale, mais c’est bien inférieur au coût estimé.

Sur un autre front, il y a la 5G.

Mais la 5G tombe dans les mêmes pièges du rapport coût/opportunité et elle ne pourra pas grand-chose pour les zones blanche de l’Internet haut débit.

Les ondes millimétriques du spectre de fréquences de la 5G ne sont valables que sur 300 mètres, ce qui ne convient pas du tout aux zones rurales, où cette distance correspond facilement à l’espace entre deux maisons.

Dans ce domaine, je crois que la prochaine avancée proviendra des étoiles. Et surtout des différentes sociétés qui lancent des satellites en orbite basse dans l’espace.

Une constellation de satellites en orbite basse permettrait à bien des endroits reculés du monde d’accéder à l’Internet haut débit. Et même si ce n’est pas aussi rapide qu’avec la 5G, cela résoudrait l’un des plus grands problèmes qui rongent l’Amérique rurale.

Tout comme le nombre d’entreprises diffusant leurs propres contenus en streaming a explosé… selon certaines rumeurs, de grands acteurs inattendus souhaiteraient se lancer dans le « business » d’Internet.

Pour l’instant, rien n’est gravé dans le marbre. Mais bientôt, je vous ferai part de quelque chose qui pourrait chambouler le secteur et mettre à mal les autres acteurs.

A suivre…

 

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire