Accueil InvestirIndices et actions S&P 500 : bulle spéculative ou vrai rally ?

S&P 500 : bulle spéculative ou vrai rally ?

par Jonas Elmerraji
S&P500 bull krach bourse

[Le S&P 500 tutoie ses plus-hauts historiques, et certains observateurs y voient un signe d’effondrement imminent… Alerte au krach, tous aux abris ? Eh pas si vite ! Les hausses, aussi vigoureuses soient-elles, ne sont pas toutes des bulles spéculatives prêtes à éclater. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il existe encore de vrais rally boursiers. Et, de ce point de vue, 2021 s’annonce comme un excellent cru. Explications…]

Le mois de mai pointe à peine le bout de son nez que 2021 s’annonce déjà comme une excellente année pour les investisseurs. L’indice S&P 500 tutoie ses plus-hauts historiques. Depuis le 1er janvier, sa progression est de plus de 11 %. Et, si les actions maintiennent ce rythme, il pourrait bien signer, au terme de cette année, une performance de 42 %. Pour info, en 2020, le S&P 500 a enregistré une hausse de 18 %…

Pourtant, certains observateurs y voient l’œuvre d’une bulle spéculative et le signe d’un effondrement imminent. Mais il n’en est rien. Et, en fait, tout dépend de la manière dont on voit les choses… et dont on analyse le S&P 500…

S&P 500 : les mid caps regagnent du terrain

Comme vous le savez, le S&P 500 est pondéré des capitalisations qui y sont intégrées. Pour le dire autrement, les plus grands titres qui le composent ont un impact démesuré sur lui. C’est le cas d’Apple, de Microsoft ou encore d’Amazon. Si ces grandes valeurs font une mauvaise année, l’indice en fera de même. Et ce, même si toutes ses autres composantes de l’indice s’en sortent bien.

L’an dernier, ces grosses valeurs ont connu une année phénoménale par rapport à certaines autres valeurs de l’indice. Ainsi, l’été dernier, le S&P 500 était en hausse alors que bon nombre de ses moyennes valeurs étaient en baisse.

Mais cette année, ces mid caps surperforment le S&P 500… Elles sont en hausse de près de 17 % depuis début janvier !

Regardez :

 

Evolution S&P500 et S&P500 Equal WeightEvolution du S&P 500 (en pointillés) et du S&P 500 Equal Weight

 

Dans l’indice S&P 500 Equal Weight, chaque valeur du S&P 500 est équipondérée, c’est-à-dire que Microsoft ne pèse pas plus lourd qu’Ebay, Whirlpool ou Xerox. Tout le monde est logé à la même enseigne.

Comme vous pouvez le voir sur le graphe ci-dessus, le S&P 500 et le S&P 500 Equal Weight ont commencé à diverger en février, et l’écart s’est agrandi. Cela pourrait être une très bonne chose… car, en fait, cet écart nous indique si le marché est bien diversifié. 

Alors ? Bulle ou rally ?

Pour qu’une hausse de marché soit considérée comme une tendance saine, celle-ci doit reposer sur un mouvement collectif. [NDR : « market breadth » en anglais, le nombre d’actions en hausse par rapport au nombre d’actions en baisse sur un marché ou un indice boursier].

Elle doit être le fait d’un très grand nombre d’actions, et pas seulement de deux ou trois poids lourds qui entraînent à la hausse tous les autres tels des poids morts.

Le fait que le marché soit proche de plus-hauts records est quelque chose de « normal »

Donc, le niveau actuel de cet écart est de bon augure pour la solidité de ce rally. En fait, selon une étude que nous avons réalisée l’an dernier, près de la moitié de toutes les séances boursières de ces 92 dernières années ont clôturé à moins de 10 % de leurs plus-hauts historiques.

Le fait que le marché soit proche de plus-hauts record est donc quelque chose de « normal », et non un signe d’effondrement imminent.

Et en ce moment, le marché actions grimpe bien plus que ne l’indiquent les chiffres bruts de l’indice… Et cela pourrait être une excellente chose, sur le reste de l’année 2021, pour nous qui investissons dans les technologies.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire