Accueil Energies et transportsCourse à l'espace Starlink : 3 nouvelles dont 2 premières mondiales

Starlink : 3 nouvelles dont 2 premières mondiales

par Ray Blanco
investir Starlink internet espace

[Elon Musk nous montre chaque jour que la technologie spatiale est une priorité absolue, pour lui. Le projet Starlink de SpaceX avance à vitesse grand V. De nouvelles étapes ont encore été franchies dernièrement. Et elles sont de taille…]

Elon Musk a encore franchi une étape importante… En ce moment, 10 000 utilisateurs – dans le monde – se servent de la version bêta de l’Internet par satellite Starlink.

Selon Business Insider, mercredi dernier, Starlink a déposé une demande auprès de la FCC (« Federal Communication Commission » : régulateur américain des télécommunications) afin d’obtenir le label ETC (« Eligible Telecommunications Carrier »). Avec ce label, Starlink pourrait prétendre à des fonds fédéraux. Il s’agit notamment de financements provenant d’un fonds de la FCC, le Rural Digital Opportunity Fund.

Ce fonds a déjà attribué 900 M$ à SpaceX. Mais, avant de recevoir cet argent, il faut franchir quelques étapes… et notamment obtenir ce label.

Il est incroyable de voir la vitesse à laquelle ce projet avance.

Starlink se lance dans le covoiturage spatial

Dimanche 24 janvier, SpaceX a lancé un nombre record de 143 satellites dans le cadre sa première mission « rideshare » [NdlR : « covoiturage », littéralement. Il s’agit de vols partagés permettant de lancer un certain nombre de petits satellites pour différents opérateurs].

Avec rideshare, SpaceX a l’intention d’offrir à des sociétés et institutions de modeste envergure un accès low cost à l’espace.

Voici ce qu’Elon Musk a twitté à l’occasion :

 

Elon Musk Starlink Twitter

Demain, on lance plein de petits satellites pour toutes sortes de clients.
Je suis ravi d’offrir aux petites entreprises un accès low cost en orbite !

 

Alors, combien ça coûte ?

Selon CBS News, SpaceX facture 1 M$ pour lancer un satellite de 200 kg (et 5 000 $ le kilogramme supplémentaire au-delà des 200 kg).

Certains satellites faisaient également partie du programme Starlink. Au total, la constellation dispose de 1 025 satellites en orbite à ce jour. Mais il y a plus intéressant encore…

Des lasers spatiaux pour s’affranchir du sol

Ces 10 nouveaux satellites Starlink étaient les premiers à être munis de liaisons laser. Selon Via Satellite, les liaisons laser entre ces 10 satellites signifient que des stations terrestres ne seront pas nécessaires.

Le fait de ne pas avoir à mettre en place des stations terrestres devrait changer la donne.

A l’automne dernier, voici ce qu’a déclaré Kate Tice, ingénieur senior « fiabilité des programmes » chez Starlink :

« Avec ces lasers spatiaux, les satellites Starlink ont pu transférer des centaines de gigaoctets de données. Une fois les lasers spatiaux totalement déployés, Starlink offrira l’une des solutions les plus rapides pour transférer des données dans le monde entier. »

Il y a encore des choses à mettre au point. Le coût reste une préoccupation. Mais, alors même que la société cherche le moyen le plus économique de nous fournir un Internet venant de l’espace, SpaceX accomplit des pas de géant. Mais ce n’est pas tout…

Starlink annonce sa mission 100 % civile

Début février, la société a annoncé qu’elle se préparait à réaliser une première mondiale : une mission spatiale 100 % civile prévue au quatrième trimestre.

Starlink se prépare à réaliser une première mondiale

Cette mission, nommée Inspiration4, s’inscrit dans le cadre d’un projet caritatif de levée de fonds en faveur de l’hôpital pour enfants St. Jude Children’s Research Hospital.

Le commandant de cette mission sera Jared Isaacman, P-DG de Shift4 Payments et pilote accompli. Non seulement il s’est engagé à remettre 100 M$ à St. Jude, mais il offre deux sièges à des membres d’équipage « représentant les valeurs clés de cette mission : le leadership, l’espoir, la générosité et la prospérité ».

Isaacman et le reste de l’équipage seront formés par SpaceX sur le lanceur Falcon 9 et le vaisseau Dragon.

Une chose est claire : Elon Musk nous montre chaque jour que la technologie spatiale est une priorité absolue, pour lui. Et soyez certain que je vous tiendrai informé au fil des événements.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire