Accueil Santé et BiotechCannabis médical Tilray/Aphria, Trulieve/Harvest Health… Le cannabis à l’ère des mégadeals

Tilray/Aphria, Trulieve/Harvest Health… Le cannabis à l’ère des mégadeals

par Ray Blanco
fusions-acquisitions secteur cannabis

[Aux Etats-Unis, la légalisation du cannabis gagne toujours plus de terrain. Mieux encore, sur le front politique, la question du SAFE Banking Act – loi approuvée par la Chambre des représentants mais qui botte en touche au Sénat – semble remporter de nouveaux suffrages républicains. Le secteur, lui, s’organise et les fusions-acquisitions battent son plein… Tilray/Aphria, Trulieve/Harvest Health, l’heure des mégadeals a sonné…]

Alors que la réforme bancaire relative au cannabis [NdlR : loi « SAFE », Secure and Fair Enforcement Banking Act] a été approuvée à la Chambre des représentants, elle marque le pas au Sénat. Peut-être parce qu’une loi de réformes bien plus vaste pourrait se concrétiser avant…

Les sénateurs républicains commencent à changer d’attitude vis-à-vis du cannabis

Pour l’heure, de nouveaux Républicains se montrent favorables et de plus en plus enclins à soutenir au Sénat la réforme de la loi sur le cannabis. C’est notamment le cas de Susan Collins, sénatrice du Maine.

De toute évidence, à la Chambre, les Républicains commencent à changer d’attitude. Deux d’entre eux, par exemple, souhaitent s’assurer que les vétérans aient accès au cannabis légal et, par conséquent, soutiennent une loi qui supprimerait le cannabis de la liste des substances contrôlées créée par le « Controlled Substances Act » (loi sur les substances contrôlées).

Avec le soutien des deux partis, une réforme fédérale semble plus probable…

Toujours plus d’Etats favorables au cannabis

Dans le même temps, et c’est toujours très bon signe de le constater, de plus en plus d’Etats cheminent vers la légalisation du cannabis.

Le mois dernier, la Chambre de Louisiane a approuvé en comité un texte de légalisation qui autoriserait l’usage récréatif du cannabis. Ce dernier prévoit d’autoriser les adultes à cultiver six plantes (maximum) pour leur usage personnel. Une loi médicale a été présentée à la Chambre, ce mois-ci, et approuvée, ainsi qu’une proposition fixant les prix des licences du cannabis récréatif si une loi de réforme était adoptée.

La Chambre du Montana, de son côté, a adopté une loi légalisant le cannabis récréatif. Elle va revoter le texte en y ajoutant les amendements effectués par le Sénat de cet Etat.

Aux Etats-Unis, de plus en plus d’Etats cheminent vers la légalisation

Au Texas, la Chambre a voté en vue d’élargir les dispositions relatives au cannabis médical et prévoit de dépénaliser la plante. Ces nouvelles dispositions médicales ont été approuvées à une majorité écrasante par la Chambre de cet Etat. Elles intègrent de nouvelles indications médicales telles que le syndrome de stress post-traumatique, les douleurs chroniques et le cancer – qui ont été jugées acceptables pour obtenir du cannabis sur ordonnance. Selon la loi envisagée, la possession d’une once de cannabis (maximum) serait classée comme un délit mineur, et ne serait donc pas passible de prison. Même si c’est loin d’une légalisation intégrale, cette loi fait évoluer les choses dans la bonne direction et, si elle est adoptée, elle permettra aux gens d’éviter la prison pour ce qui est très souvent considéré comme un « crime sans victime ».

Les Etats avancent, le secteur se concentre… Il est depuis quelques mois le théâtre d’une grosse vague de fusions et d’acquisitions.

Le secteur se concentre

En début de mois, les Canadiens Tilray (NASDAQ : TLRY) et Aphria ont bouclé la fusion de leurs deux entreprises. En créant ce ce qu’ils appellent la « plus grande société du cannabis au monde », ils ont totalement éclipsé Canopy Growth (NASDAQ : CGC).

Mais, bien sûr, les acteurs canadiens ne sont pas les seuls à réaliser des économies d’échelle en fusionnant leurs activités. Les entreprises américaines le font aussi. En effet, dans ce patchwork d’Etats que représente le marché du cannabis américain, une bonne fusion peut créer une nouvelle entreprise dotée d’une implantation géographique bien plus vaste, et donc un marché potentiel bien plus important.

C’est le cas de Trulieve (OTC : TCNNF) et son offre de rachat sur Harvest Health & Recreation (OTC : HRVSF). Trulieve est un opérateur multi-Etats, mais près de 95 % de ses 84 magasins sont concentrés en Floride… En jetant son dévolu sur Harvest Health & Recreation, l’entreprise s’assure le contrôle de 39 magasins supplémentaires.

L’entreprise issue de la fusion Trulieve/Harvest deviendra l’un des plus grands opérateurs américains du secteur

Alors, oui, dans certains Etats, comme en Floride justement, il y aura « superposition » des deux enseignes, mais Harvest Health & Recreation lui offre également de nouvelles perspectives – notamment du côté de l’Arizona, du Maryland, du Colorado et du Nevada…

Une fois l’opération bouclée, l’entreprise issue de la fusion Trulieve/Harvest deviendra l’un des plus grands opérateurs multi-Etats aux Etats-Unis. Leur fusion va créer ce qui sera probablement le plus grand opérateur américain en termes de chiffre d’affaires… On prévoit que les deux entreprises ainsi réunies génèreront 1,3 Md$ de chiffres d’affaires dès cette année.

C’est très enthousiasmant et, bien sûr, nous suivrons de près tout cela…

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire