Accueil Image du jour Tout Wikipédia stocké sur quelques brins d’ADN

Tout Wikipédia stocké sur quelques brins d’ADN

par Edern Rio

Un membre de la startup tenant un dixième de l’encyclopédie dans une bouteille.
Source : CatalogDNA/YouTube.

 

Voilà une image forte. La startup de Boston CatalogDNA a annoncé avoir stocké l’ensemble du texte de la version anglaise de l’encyclopédie en ligne, soit 16 Go, sur quelques brins d’ADN.

L’ADN est au cœur du vivant et offre une densité inatteignable par les moyens classiques en ce qui concerne le stockage. Tout a commencé en 2016 où l’équipe de CatalogDNA a stocké 1 kb de données sur de l’ADN synthétique, la startup a bien progressé depuis et elle dispose aujourd’hui d’une machine capable d’écrire un terabyte par jour. C’est encore faible mais les progrès sont réels.

L’entreprise cherche désormais à commercialiser sa solution auprès des acteurs qui ont besoin d’archiver des masses importantes de données. L’ADN présenterait de multiples avantages notamment du fait de sa très faible consommation énergétique et de sa longévité exceptionnelle.

En revanche, la startup ne dit pas comment on accède à ces données, mais si ces processus devaient aboutir à une forme industrialisable, nul doute que la face de l’informatique en serait changée. A suivre.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire