Accueil A la une Trois secteurs menacés par l’innovation spatiale

Trois secteurs menacés par l’innovation spatiale

par Ray Blanco

Regardez en direction des étoiles… Voilà un vaste univers ténébreux et inexploré renfermant des ressources que l’imagination peine à concevoir, des caps infranchis qui appellera tous ceux qui rêvent de repousser les limites. A long terme, l’industrie spatiale naissante pourrait tout simplement révolutionner notre façon de vivre.

Selon les chiffres de Morgan Stanley, l’industrie spatiale représente déjà 350 Mds$ et pourrait atteindre 1000 Mds$ dès 2040. D’autres études portent ce chiffre à 3000 Mds$ en 2050.

L’innovation spatiale est en marche… Et ses conséquences sur notre économie se feront sentir prochainement. En fait, trois secteurs pourraient être fortement impactés par l’innovation spatiale, et seules les plus grandes entreprises de ces secteurs seront concernées :

  • les télécommunications ;
  • les compagnies pétrolières ;
  • les compagnies aériennes.

Les grands opérateurs des télécommunications

Un jour, nous nous réveillerons dans le futur en repensant à cette époque où nous attendions des heures que l’opérateur du câble daigne bien se déplacer pour nous raccorder…

Mais ce n’est pas tout.

Avez-vous, vous aussi, remarqué que les grands opérateurs de télécommunications n’arrêtent pas d’augmenter les prix du câble et d’Internet ? Et ils le font inlassablement, année après année, tout en limitant de plus en plus nos accès. Et je ne parle même pas des immondes frais dissimulés !

Bref, nous ne sommes bons qu’à payer, encore et encore. Selon Forbes, ces sociétés représentent des actifs totalisant 3 400 Mds$, et des revenus totalisant 1 500 Mds$, collectivement.

Mais cela va changer.

Comme vous le savez, le problème des câbles, quand bien même à fibre optique, est le suivant : il suffit d’un câble défaillant pour tomber en panne d’Internet, comme l’a prouvé l’incident avec le sous-marin russe cette année. Il ne fait aucun doute que les Russes réfléchissent à pouvoir couper les grands câbles sous-marins qui connectent la planète, en cas de conflit.

Mais, imaginez un peu… Que se passerait-il s’il vous fallait seulement un satellite, un signal intergalactique et une antenne ?

Internet est devenu l’invention la plus importante sur une génération. Et, avec elle, des fortunes se sont bâties à mesure que la technologie a progressé et s’est développée au niveau commercial. Mais, à présent, il est temps de revisiter ce que nous considérions comme révolutionnaire.

Pour ce faire, finalement, nous avons « juste » besoin de satellites techniquement avancés, capables d’assurer la connectivité du réseau au-delà de ce que l’on peut obtenir de manière réaliste à l’heure actuelle. C’est sur quoi travaillent OneWeb ou StarLink notamment.

J’imagine le câble instantané, l’Internet instantané, bref… tout en instantané ! Sans coupures, sans frais dissimulés, quelque chose d’accessible par tout le monde et que tout le monde pourrait s’offrir. Bon, je peux toujours rêver… n’est-ce pas ?

Et pourtant, à mesure que nous continuerons d’imaginer un futur rempli d’innovations stellaires, ce rêve deviendra bien une réalité. Je prédis que ce mode de connexion à Internet fera partie du paysage dans les 10 ans.

Les projections de chiffre d’affaires (à gauche) et de résultat net (à droite) de SpaceX. 30 Mds$ en 2025 grâce à son internet par satellite, soit un sixième du chiffre d’affaire d’AT&T ? Source : Wall Street Journal / SpaceX.

 

Un super satellite (ou une constellation de type OneWeb) pourrait tout aussi bien nous libérer de l’emprise qu’exercent sur nous les opérateurs traditionnels du câble et d’Internet. Mieux encore, il pourrait nous offrir les réponses nécessaires pour détruire et repenser les secteurs de l’énergie et de l’aviation.

Les grands groupes pétroliers

Un jour, nous nous réveillerons dans le futur en repensant à cette époque où nous allions faire le plein…

Selon MarketLine : « Le secteur de la consommation mondiale d’énergie a augmenté et dépassé les 9 100 Mds$ en 2015… Le pétrole et les produits pétroliers représentent le segment le plus important du marché de la consommation mondiale d’énergie, dans la mesure où il représente 37,5 % du volume total.« 

Et dans un contexte où les Etats-Unis sont devenus le premier producteur de pétrole brut, on peut affirmer sans craintes que la consommation d’énergie sera un secteur qui va bénéficier à l’ensemble de notre économie grâce une baisse des prix de l’essence.

Et s’il était possible de puiser dans la plus vaste source d’énergie connue de l’Homme, non au niveau mondial, mais à l’échelle interplanétaire ? Une fois de plus, j’en appelle à votre imagination. Une fois de plus, je vous invite à regarder en direction des étoiles… et surtout vers la plus grande lune de Saturne : Titan.

Exception faite de sa température glaciale (-143°C), Titan se distingue de notre planète bleue par le fait que, selon la NASA, cette planète possède « plus d’hydrocarbures liquides que toutes les réserves de pétrole et de gaz naturel identifiées sur Terre ! »

Et avec ces lacs profonds, remplis de méthane et d’éthane, les ressources naturelles que nous pourrions récupérer sur Titan soulageraient non seulement la consommation et les pénuries d’énergie, mais elles seraient également déterminantes pour pouvoir voyager dans l’espace.

Rappelez-vous : Mars et Titan ne sont pas à quelques pas l’une de l’autre, mais aux extrêmes opposés de notre système solaire ! Pour l’heure, nous visons plus petit… et le minage d’astéroïdes pourrait appuyer la conquête de l’espace, en servant de relai au ravitaillement des missions spatiales par exemple.

Tout cela nous semble impossible et soulève des problèmes pour le moins conséquent. Mais je vous rappelle que nous devrions disposer de bases sur la Lune bien avant 2030.

Les grandes compagnies aériennes

Un jour, nous nous réveillerons dans le futur en repensant à cette époque où nous subissions des retards dantesques dans les aéroports…

La course à la conquête et à la domination de l’espace évolue à la vitesse de la lumière ! Et si de grands satellites futuristes et une mine de ressources énergétiques ne parviennent pas à vous exalter sur les perspectives de l’innovation interstellaire, alors peut-être que l’idée d’un effondrement et d’une réinvention des grandes compagnies aériennes pourrait y parvenir !

Voyez-vous de quoi je parle ? De sièges de plus en plus petits, pas assez d’espace pour les jambes, et de vols super longs… Et, pendant que vous subissez le stress du voyage en avion des temps modernes, les grandes compagnies aériennes récoltent tous les bénéfices… En fait, « les compagnies aériennes devraient générer un revenu global d’environ 865 Mds$ en 2019 », au niveau mondial.

Et si vous pouviez voyager moins cher et plus vite ?

Pour cela, nous nous tournons vers ces milliardaires innovants : Richard Branson, fondateur de Virgin Galactic, et Elon Musk, fondateur du géant de l’aérospatial SpaceX, littéralement déterminés à nous emmener dans l’espace.

Dans le futur, le voyage dans l’espace sera une activité lucrative, et vous brûlerez d’envie d’en faire partie, car il va devenir de plus en plus abordable et rentable.

Et grâce aux avancées majeures accomplies dans l’univers technologique des lanceurs et des satellites, les sociétés privées peuvent envoyer des lanceurs dans l’espace à un prix 17 fois moins élevé que les tarifs à 1 Md$ de la NASA…

Vous devriez donc sérieusement songer à y investir…

Il y a énormément d’argent à gagner dans cette nouvelle compétition spatiale. Nous avons repéré une entreprise de type Pelles et Pioches qui dispose déjà d’un business prospère sur Terre et va directement profiter de la conquête spatiale. Je la réserve aux lecteurs d’Alerte Innovations.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aidez ?