Accueil Energies et transports Un million de kilomètres parcourus pour les camions hydrogène suisses

Un million de kilomètres parcourus pour les camions hydrogène suisses

par Edern Rio
Poids lourds suisses hydrogène

[En matière de mobilité lourde, la Suisse est devenue un poids lourd de l’hydrogène. Après onze mois de tests, force est de le reconnaître, la motorisation hydrogène n’est pas un problème. Si question il y a, elle est plutôt du côté du réseau de distribution et de la production de l’hydrogène. Petit tour d’horizon…]

La Suisse s’est lancé en 2020 dans une expérimentation à grande échelle de camions propulsés à l’hydrogène. Réunis au sein de H2 Mobilité Suisse, 25 acteurs du transport se sont dotés de 46 camions Hyundai Xcient Fuel Cell.

Aujourd’hui, après onze mois, les camions ont parcouru plus d’un million de kilomètres et l’association envisage sérieusement d’investir dans 150 véhicules supplémentaires. Un pas de plus pour atteindre l’objectif des 1 500 véhicules en 2025.

Voilà qui prouve, si c’était encore nécessaire, que la motorisation hydrogène (pile à combustible) n’est pas un problème, qu’elle est techniquement au point et qu’elle est particulièrement pertinente pour la mobilité lourde.

Si question il y a, elle est plutôt du côté du réseau de distribution et de la production de l’hydrogène. Mais, côté production, la multiplication des centrales d’énergies renouvelables (éolien et solaire) et leur intermittence créent une surcapacité qui pourrait servir à produire de l’hydrogène propre. Et, fait nouveau, il semblerait que des gisements d’hydrogène “naturel” existent

Il est probable que la motorisation hydrogène décolle beaucoup plus vite que nous ne le pensons et cela sera invisible pour le particulier, car c’est dans le transport lourd que l’hydrogène est le plus pertinent.

Et c’est d’autant plus vrai que les professionnels de la route sentiront de plus en plus le prix du carbone peser sur leurs épaules, ce qui va les pousser à investir dans cette motorisation zéro carbone (du moins pour eux).

Etienne Henri, qui a mis en portefeuille plusieurs champions du secteur, ne s’y est pas trompé. Notamment une pépite allemande qui a déjà tapé dans l’œil   Musk…

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire