Accueil Energies et transportsCourse à l'espace Un SPAC “Halo-Fi” en Bourse

Un SPAC “Halo-Fi” en Bourse

par Ray Blanco
Bourse investir halo-fi

[Malgré un contexte bien particulier cette année, l’industrie spatiale nous a mis des étoiles plein les yeux. Nous avons pu assister à d’incroyables accomplissements et, dans ce domaine, un nom s’est démarqué plus que les autres : SpaceX, grâce à Starlink notamment. Le Halo-Fi se déploie à tout vitesse maintenant et, dans cette course à l’Internet de l’espace, la concurrence s’organise… Comment en profiter ?]

2020 restera une année faste dans les annales de l’industrie spatiale. Le newslow s’est montré très soutenu, dans le secteur. Entre autres nouvelles, les Emirats arabes unis ont lancé leur premier vaisseau spatial, le Japon a réussi à collecter des échantillons d’astéroïdes et la Chine a réussi à prélever des échantillons sur la Lune – une première depuis 1970 !

Dans le secteur privé, SpaceX est en tête. L’entreprise a battu record après record presque tous les mois… La victoire lui est-elle assurée pour autant ? Rien n’est moins sûr… La concurrence s’organise et vise déjà la Bourse.

Starlink pulvérise la concurrence

Starlink possède de loin le plus grand nombre de satellites dans l’espace

SpaceX est la première entreprise privée ayant transporté des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS). Cela a permis aux Etats-Unis de s’émanciper de la Russie et de reprendre le programme de la navette spatiale. Auparavant, ils déboursaient des millions de dollars pour envoyer des astronautes dans l’espace.

Et, en novembre dernier, SpaceX a lancé la plus grosse mission de ravitaillement de l’ISS jamais réalisée.

Starlink, la division de SpaceX qui promet d’acheminer chez vous un Internet venant de l’espace, est aussi, dans sa première phase bêta, un énorme succès.

La société pulvérise la concurrence car elle a énormément d’avance. Starlink possède de loin le plus grand nombre de satellites dans l’espace. Et, bien que l’entreprise soit loin d’avoir atteint son objectif final, les chiffres montrent clairement qu’elle s’en sort mieux que les autres. Et de loin, comme l’indique le graphique ci-dessous.

Lancements de satellites par an Lancements de satellites par an
Source: UCS Satellite Database

Mais, selon cette ancienne expression “la concurrence pousse à l’excellence”. En d’autres termes, si Starlink est la première à s’élancer, cela ne veut pas dire pour autant qu’elle offrira de sitôt la meilleure solution – et la moins chère – pour couvrir votre région.

En fait, en ce moment, seuls les habitants du nord des Etats-Unis et du sud du Canada ont accès aux services de Starlink. Et le tarif inquiète : l’installation initiale coûte 500 $ et l’abonnement mensuel 90 $.

Alors quel meilleur moyen, en vue de participer à ce mouvement, que de cibler une entreprise susceptible de concurrencer directement Starlink ?

AST & Science vise la Bourse 

Je vous présente AST & Science, une société qui dispose de projets ambitieux pour envoyer l’Internet directement de l’espace vers vos appareils portables.

La société affirme avoir développé un moyen d’envoyer des connexions 2G/3G/4G/LTE/5G et NBIot vers des téléphones portables standard et des appareils IoT (Internet des objets).

Et elle pense être opérationnelle d’ici ces toutes prochaines années.

Comme les autres entreprises du secteur, AST & Science a l’intention d’utiliser des satellites en orbite basse (“LEO”) pour offrir un Internet haut débit dans des zones du monde actuellement mal desservies.

Elle estime qu’à l’heure actuelle 4 milliards de personnes ne sont pas connectées à l’Internet mobile, et AST & Science a l’intention de régler ce problème.

Mais voici une mise en garde…

Tout cela semble trop beau pour être vrai, surtout dans la mesure où la technologie en question est un secret jalousement gardé par AST & Science. N’oublions pas que par le passé, nous avons vu que beaucoup d’entreprises spécialisées dans les satellites – notamment OneWeb – faisaient faillite à cause du coût des mises en orbite des satellites.

AST & Science envisage d’entrer en Bourse via une fusion avec un SPAC, vecteur toujours aussi populaire.

AST & Science devrait faire son entrée en Bourse en début d’année prochaine

Actuellement, AST & Science fait équipe avec New Providence Acquisition Corp. (NASDAQ : NPA) pour lever des fonds dans la perspective d’une introduction en Bourse. La société devrait faire son entrée en Bourse en début d’année prochaine, sous un symbole différent.

Comme avec toute nouvelle introduction en Bourse, si vous décidez d’intégrer cette action dans votre portefeuille, soyez prudent. D’abord parce que cet article n’est pas une recommandation d’achat. Ensuite parce qu’on sait encore peu de choses concernant la technologie développée par AST & Science. Notez également que ses services ne devraient pas démarrer avant quelques années.

Mais si cette entreprise a raison, et que ce qu’elle dit de sa technologie est vrai… elle pourrait sérieusement changer la donne pour des milliards de personnes du monde entier.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire