Accueil Nouvelles technologies Vague C en vue sur le sucre…

Vague C en vue sur le sucre…

par redaction

Vous le savez, le sucre et le brut sont très corrélés, via la demande d’éthanol.

Le décrochage récent du cours du brut a donc entraîné un décrochage du cours du sucre, dont les fondamentaux moyen terme sont pourtant positifs (voir l’Edito du 12 mai sur les fondamentaux du sucre).

Regardez :

Cours du sucre en dollars la livre

Cours du sucre en dollars la livre

A ce stade, le MACD se retourne et est en train de passer sous sa ligne de signal et le RSI, en surachat récemment, est sur le point de passer en territoire négatif. Pas de très bon augure.

Le premier support, relativement fragile, se situe sur les 16 cents.

En revanche, les 15 cents sera un support clé, plus difficile à enfoncer.

Je voudrais vous faire part de mon analyse elliottiste sur le sucre. J’analyse l’évolution du sucre dans son ensemble, à plus long terme et ma conclusion est très intéressante.

Deux signaux majeurs précurseurs d’un retournement
Si l’on observe le graphique, on remarque un point révélateur : après une chute claire et précise entre janvier 2006 et juin 2007 — où les cours ont perdu plus de 55% de leur valeur –, le sucre est entré dans une phase bien plus complexe de consolidation de ce grand mouvement de baisse, qui s’est inscrite au sein d’un canal ascendant sous forme d’une A-B-C-X-A’-B’-C’.

Or, tout porte à croire que cette phase touche à sa fin, puisque la dernière vague C’ vient, non seulement d’achever cinq temps traditionnels, mais se heurte de surcroît à la borne supérieure dudit canal. Deux signaux majeurs précurseurs d’un retournement.

Regardez :

Cours du sucre en cents la livre

Cours du sucre en cents la livre

Il manque la vague C d’une grande A-B-C
Ainsi, il devrait manquer la vague C de la grande A-B-C initiée sur le sommet de janvier 2006, d’autant plus que, comme nous venons de le voir, les cours sont en plein test de la borne de résistance du canal de ces deux dernières années.

Aussi, tant que le niveau clé des 19,25 cents (la livre) n’est pas clairement dépassé, un retournement assez violent est attendu en direction d’abord de la borne inférieure dudit canal située sur les 12,15 cents, avant d’atteindre le premier objectif de projection de 61,8% de la grande vague A autour des 10,60 cents.

Implacable ?
Mon analyse elliottiste est difficile à remettre en cause. Théoriquement, la vague C est devant nous. Il faut donc s’attendre à une baisse.

Cela dit, les fondamentaux du sucre sont bons, donc plutôt haussiers.

Qui des deux tendances contradictoires l’emportera ?

Alors ?

Alors rien n’est impossible
Il faut savoir que le cours du sucre est très volatil, et capable de réaliser des mouvements très amples en peu de semaines. Nous l’avons déjà vu par le passé. Toute la question est donc de savoir quelle est la part de spéculateurs/joueurs sur le marché.

Les investisseurs n’ont qu’une idée en tête : jouer la tendance court terme et la pousser jusqu’au bout pour en tirer profit. Peu importe que la tendance soit justifiée par les fondamentaux ou la technique.

Les corrélations en jeu
Il faut probablement aussi se demander dans quel sens ira le brut. Sachant que ce dernier ira très certainement dans le sens des marchés actions dans les semaines qui viennent. En clair et sans décodeur : à quand la reprise économique dont tout le monde parle, que tout le monde attend, et qui n’en finit pas de se concrétiser ?

D’ici au retour de "l’enfant prodigue", la vague C sera probablement derrière nous depuis longtemps…

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires