Accueil Energies et transports Véhicules électriques : comment jouer la tendance (avant que le secteur ne s’embrase)

Véhicules électriques : comment jouer la tendance (avant que le secteur ne s’embrase)

par Ray Blanco
Investir secteur VE

Les véhicules électriques (VE) sont en plein essor. Ainsi, batteries, usines et autres technologies connexes continuent de capter des sommes d’argent toujours plus colossales. Même les retardataires se réveillent, et entrent dans la partie… Pour autant, les valeurs du secteur restent très sous-cotées. Le moment idéal pour s’y intéresser !

Ce n’est un secret pour personne, les véhicules électriques (VE) sont en plein essor. Sans grande surprise donc, les constructeurs automobiles orientent la majeure partie de leurs efforts et de leurs capitaux dans cette direction. Ainsi, batteries, usines et autres technologies liées aux VE continuent de capter des sommes d’argent toujours plus phénoménales.

La tendance est là. Tous les regards convergent

La tendance est là. Tous les regards convergent. C’est le cas du constructeur japonais Toyota qui, après être resté un certain temps à l’écart du phénomène, s’engouffre désormais dans la brèche. Il faut dire qu’il a du retard à rattraper dorénavant, le secteur ayant plutôt bien accéléré dans l’intervalle.

Ainsi, fin août, Toyota a décidé de passer à la vitesse supérieure. En effet, le groupe prévoit notamment d’investir quelque 730 milliards de yens (5,3 Mds€) pour lancer sa propre ligne de production de batteries. Dans cette perspective, Toyota construira deux usines, une aux Etats-Unis et une au Japon.

Les retardataires se réveillent

Comme je le disais plus haut, avant cela, Toyota a longtemps tergiversé, abordant avec prudence l’idée de cette transition vers les véhicules à batteries électriques. Une attitude qui s’est totalement inversée en décembre dernier. Depuis, le constructeur met allégrement la main à la poche, avec toujours plus de dépenses en perspective pour à financer sa transition vers les VE.

La tendance est stimulée par les avantages fiscaux prévus dans les nouvelles lois américaines sur le climat et la santé

Une partie de ce projet de transition prévoit de dépenser 30 Mds$ (environ) sur les dix prochaines années. Toyota a également l’intention de vendre environ 3,5 millions de véhicules électriques par an d’ici à 2030, un chiffre en hausse par rapport à son précédent objectif de 2 millions.

Il ne fait aucun doute que l’augmentation de toutes ces dépenses consacrées aux batteries des VE est stimulée par les avantages fiscaux prévus dans les nouvelles lois américaines sur le climat et la santé… Le président Biden veut que les constructeurs automobiles relocalisent davantage la production de batteries sur le territoire national, et que les batteries des modèles de VE contiennent un certain pourcentage de composants provenant des Etats-Unis.

Et plus il se produit ce genre de choses, plus les perspectives s’améliorent pour les acteurs du secteur des véhicules électriques. Une bonne nouvelle pour les investisseurs particuliers qui se positionnent sur cette thématique.

Véhicules électriques : comment jouer la tendance ?

Alors, venons-en au sujet qui devrait le plus vous intéresser : comment jouer cette tendance ?

Pour l’heure, vous l’aurez constaté, beaucoup de positions axées sur les VE sont encore sous-valorisées. Ce qui leur offre une marge de progression indéniable. Mais, vous vous en doutez certainement, les cartes que vous pouvez jouer vont bien au-delà des seuls constructeurs de véhicules électriques et autres fabricants de batteries.

En fait, il existe d’innombrables moyens de miser sur cette tendance des VE. Je pense par exemple aux fabricants de bornes de chargement qui offrent un excellent moyen de se positionner sur le marché des VE. En effet, je vous le rappelle, la loi Biden sur les infrastructures prévoit de consacrer pas moins de 7,5 Mds$ à l’installation de bornes de chargement, et les constructeurs de VE vont dépenser des milliards pour que cela se réalise.

Il existe d’innombrables moyens de miser sur cette thématique

Tout le monde, des constructeurs automobiles aux services de l’Etat, va consacrer d’importantes ressources à ce réseau de bornes de chargement, au cours des prochaines années. De plus, les réservations de véhicules électriques sont en hausse. Même dans un contexte où les délais de production augmentent, la hausse des prix de l’essence incite davantage de gens à passer aux VE, et le fait que les constructeurs augmentent leurs dépenses est un bon signe.

Alors malgré le sentiment médiocre régnant actuellement sur les marchés, ces cartes sont extrêmement tournées vers l’avenir, et très décotées en ce moment. Traduction : c’est le moment de vous y intéresser.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

2 commentaires

DURANTON JACQUES 12 septembre 2022 - 17 h 56 min

DEJA ABONNE

Reply
DURANTON JACQUES 12 septembre 2022 - 17 h 57 min

DEJA ABONNE AVEC RAY BLANCO ET ERWIN

Reply

Laissez un commentaire

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aidez ?