Accueil BlockchainBitcoin et cryptomonnaies La vérité sur le dernier krach éclair du Bitcoin

La vérité sur le dernier krach éclair du Bitcoin

par Jonas Elmerraji
krach bitcoin adoption salvador

[Mardi dernier, le Salvador a fait sensation. Il est devenu le premier pays de la planète à adopter le Bitcoin comme monnaie légale. Mais rien ne s’est passé comme prévu. La mise en place a été laborieuse et a entraîné quelques dommages collatéraux… Coinbase, Kraken et Gemini, entre autres plateformes d’échanges, ont toutes rencontrées des perturbations… Pour finir, le Bitcoin a clôturé la journée 10 % plus bas… Pourtant, les apparences sont trompeuses : plus que jamais, tout va bien pour la cryptomonnaie…]

Force est de le reconnaître, le Bitcoin (BTC) a follement fluctué ces derniers temps. Tenez, en début de semaine dernière, par exemple, bon nombre d’observateurs pensaient que le cours du Bitcoin s’apprêtait à grimper… Le Salvador ayant déclaré que la cryptomonnaie deviendrait monnaie légale sur l’ensemble de son territoire à compter du mardi 7 septembre. Dans la foulée, le pays a même acheté ses 400 premiers bitcoins pour Chivo, le portefeuille numérique national.

Les Salvadoriens se sont vu promettre 30$ de bitcoins gratuits pour s’inscrire sur le portefeuille numérique national

Mais, si je vous en parle, vous vous en doutez, c’est que cela ne s’est pas passé comme prévu…

Quand le pays a franchi le pas, rien n’était vraiment prêt. D’abord, le portefeuille Chivo n’était pas disponible sur certaines app stores populaires. Ensuite, comme les Salvadoriens s’étaient vu promettre 30$ de bitcoins gratuits pour s’inscrire sur le portefeuille numérique national, les demandes ont fait planter ce service. Dans le même temps, dans le monde, les plateformes d’échanges de cryptomonnaies ont rencontré des perturbations liées à ces différents ratés. Coinbase, Kraken et Gemini ont toutes subi des retards ou des suspensions.

Mais cela s’est réglé…

Dès la fin de la journée, les Salvadoriens ont pu s’acheter des Big Mac et des frappucinos en payant en Bitcoin.

Même si le Bitcoin a désormais cours légal au Salvador, les entreprises ne pouvant pas, technologiquement, accepter les paiements en Bitcoin, en sont exemptées. Les multinationales sont donc les premières entreprises à qui il a été demandé d’accepter les paiements en Bitcoin.

Cela ne veut pas dire que les perturbations n’ont pas entraîné de graves conséquences. Le Bitcoin a nettement reculé – et même marqué un point bas de -19 % à un moment donné. Le temps que les choses se calment, il a clôturé cette journée en baisse de près de 10 %. C’est la pire journée enregistrée par la cryptomonnaie depuis… la fin du mois de mai.

Chute ordinaire et volatilité extrême

Même si les médias grand public agissent comme si les cours du Bitcoin s’étaient faits étriper mardi dernier, la vérité est la suivante : cette chute n’a rien de réellement extraordinaire pour le Bitcoin. Elles ne le sont jamais vraiment…

Des géants mondiaux tels que McDonald’s, WalMart et Sheraton ont été forcés d’accepter le Bitcoin

Le fait est que le Bitcoin est volatil. C’est par exemple ce qui explique que son cours a enregistré une hausse de 357 % sur ces douze derniers mois… Et il faut garder bien en tête qu’on n’obtient pas ce type de performance avec des actifs affichant une faible volatilité.

Il y a énormément de choses à dire, sur cette décision du Salvador donnant cours légal au Bitcoin.

Aussi haussier que je sois – en général – à l’égard du Bitcoin, je ne pense pas que ce soit une sage décision. Elle a été prise à la va-vite, et la plupart des gens du pays ne savent même pas ce qu’est une cryptomonnaie, pour commencer.

Pire encore, que se passerait-il, si le Bitcoin continuait à s’apprécier rapidement au cours de l’année à venir ? Les répercussions pourraient poser un énorme problème au Salvador… Mais, nous verrons bien ce qu’il se passera après tout. Et puis ce n’est pas le plus important. En effet, ce qui est vraiment intéressant à observer, c’est que des géants mondiaux tels que McDonald’s, WalMart et Sheraton ont été forcés d’accepter le Bitcoin. Voilà qui nous donnera matière réflexion très rapidement.

Bitcoin: les 175 000 $ en ligne de mire

Pour l’heure qu’en est-il vraiment du Bitcoin ? Eh bien, pour tout vous dire, si l’on observe ses mouvements de cours, on se rend compte que rien n’a vraiment changé. Sa trajectoire n’a pas dévié.

cours bitcoin analyste technique

Un plongeon de 10% sur une journée n’a rien d’inhabituel

Mardi dernier, la correction l’a ramené à sa moyenne mobile sur 50 jours, et il semblerait qu’il se maintienne plutôt bien à ce niveau. Nous constatons certaines prises de bénéfices, en ce moment, alors que les nouveaux venus se font rappeler dans la douleur qu’un plongeon de 10 % sur une journée n’a rien d’inhabituel pour le Bitcoin.

Mais à long terme, je pense qu’il est toujours vraisemblable qu’il renoue avec ses plus-hauts historiques enregistrés cette année. Et je ne suis pas le seul… Une nouvelle équipe chargée des cryptomonnaies, à la banque Standard Chartered, vient juste de cibler un cours de 100 000 $, pour le Bitcoin, l’an prochain, tout en prévoyant qu’il pourrait valoir 175 000 $ à plus long terme.

Nous verrons bien s’ils ont raison. En attendant, le Bitcoin tente de se stabiliser à ses niveaux actuels…

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire