Accueil A la une Zoom : des résultats qui crèvent l’écran

Zoom : des résultats qui crèvent l’écran

par Arthur Toce
zoom video

Zoom, la star de la visioconférence, a publié les résultats de son 1er trimestre 2020 et force est de constater que les problèmes de sécurité ont peu impacté la trajectoire de la société.

Les résultats parlent d’eux-mêmes. Le bénéfice par action (BPA) grimpe à 0,20 $ contre un consensus à 0,09 $ et le chiffre d’affaires atteint 328,2 M$ (202,7 M$ pour le consensus) ! C’est peu dire que Zoom décolle en mode fusée.

La traction folle du confinement

Lors du conf’ call suivant les résultats, Zoom a détaillé la traction sur ses différents segments. Le plus impressionnant à mon sens est la croissance du côté des très grands comptes. Les entreprises dépensant plus de 100 k$ par an passent à 769, soit une hausse de 90 % par rapport au 1er trimestre 2019 !

Le modèle économique de Zoom est celui du freemium

Sur les petites et moyennes entreprises, le cœur de cible de Zoom, c’est encore plus flagrant avec 265 400 clients, soit une croissance de 354 % par rapport au 1er trimestre 2019.

Le modèle économique de Zoom est celui du freemium. On peut l’utiliser gratuitement, mais pour une utilisation intensive et offrant toutes les fonctions importantes, il faut payer. Cela lui permet de faire découvrir son excellence technologique et de recruter à moindre frais.

L’entreprise a fortement investi pendant le confinement et largement offert ses services gratuitement, notamment aux écoles. Cette démarche commerciale a favorisé son adoption, mais empêché l’entreprise d’optimiser ses ressources et a attaqué sa marge qui est passée de 82,7 % à 68,4 % – ce qui demeure excellent soit dit en passant. L’objectif de l’entreprise est actuellement de renforcer les capacités propres en data centers pour remonter vers les 75 % de marge brute.

Zoom a préféré préserver la qualité des communications et assurer la disponibilité de son service sans coupure, quitte à faire exploser ses dépenses chez des prestataires du cloud computing (principalement Amazon Web Services).

D’ailleurs Zoom a assez bien réussi, le service ayant connu assez peu de pannes majeures malgré une hausse stratosphérique de son utilisation. Il faut tout de même se rendre compte de la montée en charge : l’application est passée de moins de 10 millions d’utilisateurs début 2020 à plus de 173 millions en mai !

Explosion de la concurrence

Ces excellents chiffres permettent à Zoom de muscler largement ses prévisions pour l’année 2020. L’entreprise projette désormais son chiffre d’affaires 2020 autour de 1,8 Md$, contre 0,915 Md$ voici seulement trois mois ! Surtout, elle fixe son BPA entre 1,21 $ et 1,28 $ !

C’est le mode fusée pour Zoom, même si les GAFAM ont presque tous sorti leur service gratuit concurrent :

  • Facebook a lancé Messenger Rooms ;
  • Google a lancé Meet intégré directement à Gmail ;
  • Microsoft a sa suite Teams qui vise le travail à distance.

On sait la puissance d’une base d’utilisateurs installée sur une plateforme et à qui on propose une nouvelle fonctionnalité. Pour continuer de croître à cette vitesse, Zoom devra prouver que la sécurité de ses communications est optimale.

Evolution des utilisateurs de Teams et de Slack

Evolution des utilisateurs de Teams et de Slack.
Etre le premier ne garantit pas de faire la course en tête. Source : Statista/Microsoft/Slack.

Pour autant, le CEO, Eric Yuan, considère cette concurrence stimulante et il pense que Zoom peut continuer à prendre des parts de marché avec son positionnement de spécialiste.

Le logiciel dévore le monde et enrichit les investisseurs

Personnellement, je trouve Zoom très cher. Mais, ce que ces résultats montrent, c’est la capacité de scale des sociétés de logiciels, pour qui le coût marginal de chaque nouveau client est très faible, et le fait que chaque micro-niche peut au final prendre une taille considérable.

Il y a dix ans, certains disaient que le marché de la signature de PDF authentifiant juridiquement un document était de 1 ou 2 Mds$ maximum. Aujourd’hui, Docusign fait 1 Md$ de chiffre d’affaires à lui seul sur ce segment. Résultat, l’action introduite au Nasdaq fin avril 2018 à 38 $ s’échange actuellement au-dessus des 145 $ !

Quel est le potentiel de marché de Zoom ? Sûrement plusieurs dizaines de milliards de dollars. Et sioom devenait un leader comme Amazon Web Services a su le devenir dans les services Cloud ?

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire